Année personnelle 9 (AP9)

année personnelle 9

Année personnelle 9

Pour le calcul de l’année voir : l’année personnelle.

AP9
Avec cette année, nous clôturons le chapitre des années personnelles, cycle de neuf ans.
C’est dire l’importance que revêt cette année.

Par définition, les mots qui viennent à l’esprit sont achèvement, fin , récolte.
Si nous conceptualisons les cycles comme des spirales évolutives et non pas comme des cercles vicieux identiques à eux-mêmes, nous imaginons alors facilement que l’année neuf est la somme des expériences vécues, préparation nécessaire à l’élaboration d’un nouveau cycle sur l’octave supérieure.
Pour intégrer cette vibration, on peut avantageusement la comparer à une fin de journée ou encore à l’aube d’un âge avancé. En effet, ce qui la caractérise, c’est la maturité, la sagesse et l’abnégation en tant que conscience.
L’énergie du renouveau, du commencement, de l’égocentrisme ne représentent pas de bons atouts, les actions se faisant plutôt au profit des autres. L’humanitaire et l’art sont davantage profitables.
Lorsque le soir arrive, le dynamisme diminue pour faire place à la réflexion sur les événements du jour, à une compréhension élargie en vue de la préparation du lendemain.
L’année personnelle neuf agit de la sorte, puissant catalyseur de la conscience, de l’ouverture à l’altruisme et à l’universel.

Dans la pratique, la sensibilité et l’émotivité croissent considérablement pour affiner les perceptions, saisir les nuances plus subtiles, étendre le champ de la pensée. Parfois sensibilité se confond avec sensiblerie quand elle n’est pas canalisée ; elle sert néanmoins de tremplin vers l’ouverture.
Le matériel n’a pratiquement plus de place, seules les valeurs morales sont concernées ; la vibration stimule le détachement (soit naturellement soit par obligation), grâce notamment à une envolée intellectuelle, philosophique ou spirituelle. Toute forme d’attachement fera donc l’objet d’un travail visant à sa dissolution ; il est alors inutile de s’accrocher aux illusions, aux causes perdues à l’exception des idéaux désintéressés.
Il est fréquent de constater quelques problèmes affectifs et financiers qui, au demeurant, signalent des attentes stériles à sublimer, année du don oblige !

Le détachement apparaît sous toutes ses facettes incluant les voyages, exprimant le besoin de s’éloigner de sa réalité vers d’autres horizons, d’autres dimensions. Le voyage peut être vécu en rêve par défaut ou en réalité, de toute façon la pensée baignera dans un flot d’étrangeté.

Comme l’année neuf est une période d’achèvement, elle va récolter le fruit des actions entamées en année un et conclure les « affaires courantes ».
C’est une excellente année, jonchée de cadeaux (matériels également) si toutefois nous acceptons un peu de recul et surtout pas l’indifférence.

Quoi de neuf ?
Le tissu social concerne les êtres qui nous font rêver, soit par leur condition de vie soit par leur ampleur.
C’est l’année de l’Idéal.

Mots clé :
J’éclaire, je guide, je compatis…

AP1, AP2, AP3, AP4, AP5, AP6, AP7, AP8.

Share Button
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *