Expression (part 2)

réduction voyelles259= 16/7
somme voyelles11149= 34
valeur voyelles1  19 5 9 3   6
NOMALAINKEVINDUPONT
valeur consonnes 3    52  4  54  7  52
somme consonnes81118= 37
réduction consonnes829= 19/1
total voyelles + consonnes192527= 71
total réduit179= 17/8

 

Passons à la terminologie maintenant.
Communément, le nombre obtenu pour les voyelles porte le doux nom d’élan spirituel ce qui  lui confère aussitôt clarté et pragmatisme dans la destination.
Je lui préfère donc le mot « motivation » (qui existait dans une terminologie oubliée) qui permet de mieux intégrer sa signification.
Dans notre exemple, Alain possède une motivation 34 à la base et en réduction 16/7 soit une motivation 7 (pour les débutants).
Concernant les consonnes maintenant, on trouve également dans la terminologie en vigueur l’abject « moi intime » ou encore « réalisation » (qui porte le même nom qu’un cycle, c’est pratique) que j’ai rebaptisé en « structure » ; nous verrons pourquoi plus loin.
Alain a donc une structure 37 puis par réduction 19/1 soit une structure 1.

Quant au résultat, il fait l’unanimité et répond au nom d’expression, qui d’ailleurs lui correspond à merveille.
Pour Alain, expression 71 puis 17/8, soit expression 8.

Pour apprendre, il vaut mieux utiliser les nombres réduits beaucoup plus simples à intégrer mais à terme, retenons les nombres sources qui sont les véritables nombres de la personnalité.
Dans notre exemple, une expression 8 venant d’un 17 décrira très correctement Alain, néanmoins un 8 venant d’un 71 apportera des différences significatives sachant que c’est un 71 avant d’être un 8.
D’ailleurs, vous ne trouverez pas dans la littérature numérologique actuelle d’explications sérieuses sur ce qu’on appelle les sous-nombres comme le 71 par exemple. On se demande…
Vous trouverez tout au plus les descriptions des 22 premiers nombres grâce à l’apport providentiel des arcanes majeurs du tarot.
Pour comprendre les sous-nombres et donc les nombres, il faut comprendre leur génération et leurs relations, ce qui nous ramène à une culture d’un autre niveau, qui ne fait pas l’objet de la « vulgarisation » de ce blog.

Revenons à nos moutons (et ils sont nombreux) !
Tâchons de pénétrer le sens de ces calculs afin, entre autre, de les valider ; ce n’est pas le tout d’apprendre la Numérologie, encore faut-il vérifier la pertinence de ce qu’elle propose.

« Au comment était le Verbe et le Verbe s’est fait chair » voire très cher même oups.
Je ne vais pas faire d’exégèse ici, c’est simplement une phrase introductive.
Tout est vibration, après c’est une question de fréquence ; partons de la lumière puis abaissons la fréquence, nous obtenons très grossièrement ceci:
Lumière > son > gaz > liquide > solide
Le verbe s’est fait chair

Prenons l’eau comme exemple, à l’état gazeux invisible, elle devient liquide en abaissant sa température et donc sa fréquence puis solide (glace). La matière vibre très lentement.
Du sable posé sur une plaque vibrant à une fréquence donnée, se répartit géométriquement en figures simples. Un scientifique du 19ème avait trouvé une combinaison de fréquences telle que le sable « reproduisait » le squelette d’un animal primitif.
Le son génère la forme.

Le nombre préexiste, il est lumière, immanent mais devient visible par son habit, son corps: le chiffre.
La lettre était chiffre puis s’est commuée en lettre, pour ne garder en apparence que sa représentativité sonore.
Dès lors, nous comprenons que nombre et lettre puissent être vibration et qu’ainsi ils génèrent, émettent voire président à certaines choses…
Tout ceci aurait besoin d’être étayé davantage mais encore faudrait-il y consacrer un blog particulier aussi je vous encourage à lire des ouvrages traitant de la question.

Expression partie 1, expression partie 3

 

Share Button
Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *