Les JP sur la route

jour personnel

jour personnel

Une bonne façon de comprendre l’influence des nombres tout en s’amusant consiste à examiner notre conduite sur la route avec ses aléas en fonction du jour personnel.
L’idée, pour ne pas induire quoi que ce soit, est de calculer ou consulter son jour personnel après avoir roulé évidemment.
Vous pourrez également vous référer aux jours précédents voire à des jours marquants.

En outre, les brèves descriptions suivantes sont des conseils qui, parfois, s’avéreront fort utiles tout en gardant à l’esprit qu’elles ne tiennent pas compte des autres vibrations.

Pour rappel : calcul des JP (jours personnels)

JP1 : Le 1 c’est du direct, vous avez tendance à prendre le chemin le plus rectiligne, le plus direct donc, sans fioriture avec rythme et énergie ; vous préférez être devant avec, tout de même, un peu d’orgueil et de rivalité.

Type de trajet : départ, en vue d’une dépense, un rendez-vous type masculin.
Les personnes « remarquées » sur le trajet: plutôt masculines.
Eventuels risques : excès de confiance.

JP2 : Le 2 est plus sinueux et lent ; vous n’êtes pas pressé, bien assis, de la musique, l’ambiance générale est importante avec un peu de chaleur et tout ce qu’il faut. Risque d’attente. Jumelage probable sur la route avec un autre véhicule.
Il est nécessaire d’accepter d’être « derrière ».

Type de trajet : retour, pour aider, accompagner, un rendez-vous type féminin.
Les personnes « remarquées » : plutôt féminines.
Eventuels risques : faibles, ne pas coller.

JP3 : Le 3 concernant directement l’expression et donc les voies de circulation, le JP3 vous fait rouler un plus que prévu mais rassurez-vous pour des petits trajets voire du tourisme ; soit vous avez oublié quelque chose qu’il faut venir chercher soit un changement de plan, des déviations etc…
Le 3 se faisant remarquer, attention aux radars et aux infractions ! Vous êtes visible !
Attention également aux humeurs irascibles et vantardes.

Type de trajet : faire les courses, tout déplacement justement.
Les personnes « remarquées » : les enfants, les jeunes, les relations courantes, les frères et sœurs, les frimeurs…
Eventuels risques : ce que l’on appelle un accrochage, le 3 a le sens du contact…

JP4 : Comme d’habitude avec le 4, pas de surprise (faut le dire vite), partez à l’heure pour arriver à l’heure avec un petit rab de temps, bouchons obligent ; prévoyez également du temps pour vous garer. Si vous respectez ces consignes avec agrément, le trajet sera parfait et serein.
Evitez également d’être empoté et de trop discuter le code de la route…

Type de trajet : travail, foyer, obligatoire, fournitures etc…
Les personnes « remarquées » : collègues, parents, administratifs, comptables etc…
Eventuels risques : très peu, la sécurité du 4 a ses avantages néanmoins il faut savoir s’arrêter…

JP5 : Normalement, si vous acceptez un minimum de limite, c’est la fluidité même ; rapide, facile, faisant fi des obstacles et une propension non négligeable aux nouveaux parcours voire aux parcours alternatifs.
Si vous n’acceptez pas les limites, gare à l’impulsivité et aux excès en tout genre.

Type de trajet : relier rapidement un point A à un point B.
Personnes « remarquées » : des personnes « défi » à séduire ou à éviter.
Eventuels risques : plus élevés si l’impétuosité l’emporte.

JP6 : l’ambivalence du 6 se traduit aux carrefours ou aux croisements avec leurs épreuves du choix.
Avez-vous opté pour la bonne direction, là est la question et le pire, elle se répète.
Si vous êtes centré pas de problème sinon perte de temps en perspective.
Là encore, la propreté, le confort du véhicule et l’harmonie d’ensemble seront au premier plan.

Type de trajet : obligation, famille, collectif, service.
Personnes « remarquées » : famille, être aimé, les gens de service, les groupes, les « lookés » etc…
Eventuels risques : les carrefours et croisements, rester cool.

JP7 : le nombre de l’automobile est dans son élément. Le plaisir de conduire est au rendez-vous quoi qu’il arrive ; vous appréciez votre véhicule et la route à la limite de l’apparente maîtrise.
Toutefois, le 7 est surprenant, gardez cela en tête au cas où.

Type de trajet : inhabituel (surprise), au bord de l’eau ou vers l’eau, différent ou isolé.
Personnes « remarquées » : celles qu’on attendaient pas, les amis, les marginaux, les érudits etc…
Risques éventuels : aucun à priori.

JP8 : C’est du lourd ! Le 8 ne fait pas les choses à moitié alors un peu de retenue s’il vous plait.
Plusieurs options, soit vous faites du 8 soit dans le 8 ; si vous êtes dans le premier cas, vous serez lourd au sens transport, la voiture bien chargée. Dans le second, vous serez lourd sur la pédale, une envie de puissance risque de vous démanger les orteils…
Il faut tenir compte de cette vibration et vous ménager tant au plan conduite que caractère.

Type de trajet : lourd, banque, justice, gros achat, immobilier etc…
Personnes « remarquées » : les conducteurs de véhicules puissants, les poids lourds, les officiels, les pompes funèbres etc…
Eventuels risques : élevés, lever le pied.

JP9 : le 9 aime les voyages, le lointain ce qui induit des trajets longs (enfin plus longs que d’habitude). Sa prudence légendaire incline à respecter l’adage « qui veut aller loin ménage sa monture ». Le point particulier réside en son errance qui vous suggère de vous munir d’un GPS car c’est tout de même le meilleur jour pour se perdre…

Type de trajet : loin, solitaire, charitable, errant.
Personnes « remarquées » : les conducteurs de grands véhicules, les étrangers, les solitaires, les artistes etc…
Eventuels risques: liés aux excès dont l’alcoolisme.

Bonne route !

Share Button
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *