Numérologie automobile

Apparemment, je dis bien apparemment, certains constructeurs automobiles semblent avoir fait appel aux secrets de la Numérologie, au moins dans les années 80-90.

Posons quelques bases pour comprendre la suite.
Pour convertir un modèle de voiture en nombre, il suffit d’assigner à chaque lettre son rang alphabétique, par exemple a vaut 1, b vaut 2,…., j vaut 10 donc 1 (1+0=1) etc…

Vous pouvez vous référer au tableau suivant pour faire vos propres calculs :

123456789
ABCDEFGHI
JKLMNOPQR
STUVWXYZ

Si vous avez la flemme, vous pouvez utiliser le logiciel et mettre le nom de la voiture qui vous intéresse dans le champ prénom ou nom et valider.

Ex:
3396
CLIO = 21= 2+1= 3

Pour une automobile, à priori, les nombres 2, 4 et 7 sont les plus favorables; pourquoi ?
Parce qu’une voiture est un contenant (on fait simple) dont 2 en est le symbole fondamental.
4=2×2, correspond parfaitement bien avec en plus le côté carré, sécurisant. On dit bien une « caisse » non ?
Quant au 7, il représente symboliquement le véhicule maîtrisé, le chariot dans le tarot de Marseille, ce qui en fait un nombre de prédilection pour l’automobile.
Par ailleurs, signalons les nombres spéciaux appelés maitres-nombres comme le 11, 22, 33 etc… qui ont des caractéristiques particulières.
Il n’est pas important pour l’exposé de comprendre ces nombres mais tout simplement de les retenir.
Voilà, nous possédons suffisamment d’éléments pour analyser les modèles de la marque Volkswagen.

Voici les modèles qui ont débuté la gamme hormis la coccinelle :

PASSAT = 13/4
711112

On notera pour ce modèle outre le 4, l’initiale qui vaut 7 et qui a conféré à ce véhicule un fort succès.

SANTANA = 16/7    Une belle tentative mais une initiale inadaptée et un véhicule qui manque de caractère pour un 7.
1152151

JETTA = 11/2            Là encore, l’initiale ne correspond pas au profil de la voiture et le
15221                        11 demande une voiture racée ; peut-être la nouvelle version en tiendra compte (et effectivement elle en a tenu compte).

SCIROCCO = 40/4
13996336

CORRADO = 38/11/2            même punition que pour la Jetta
3 699146

Sans rentrer dans les détails, on retrouve clairement les nombres 2,4,7 voire 11 mais mal utilisés en général.
Là où cela devient remarquable, c’est avec l’apparition de la golf et de la polo :

GOLF = 22/4            POLO = 22/4
7636                         7636

Ces deux véhicules font 22/4 un maître-nombre, possèdent exactement le même enchaînement de nombres 7636 et une initiale qui vaut 7, le tout à travers 4 lettres.
En résumé, ce sont des voitures au nom de 4 lettres faisant 4 (par un 22) et commençant par un 7.
On connaît bien évidemment l’énorme succès de ces modèles.
Hasard ?
Peut-être mais voyez ce qui suit, le modèle d’après :

5    6 = 11/2
VENTO = 22/4
4  52   = 11/2

Nous avons cette fois-ci séparé les voyelles des consonnes pour pousser le raisonnement.
Donc, Vento fait 22/4 avec 11 en voyelles et en consonnes, pas mal non ?
Et que dire de l’initiale V qui est la vingt-deuxième lettre ?
Ça fait beaucoup de coïncidences.
Néanmoins, ce véhicule n’a eu le succès attendu, comme quoi on ne peut pas tout maîtriser. Il aurait fallu trouver un nom de 4 lettres et non pas 5 comme ici.

Par la suite, Volkswagen semble avoir abandonné cette direction…

Comme un exemple ne suffit jamais, passons à Alfa Roméo durant la même période :

ALFA = 11/2                   155 = 11/2
1361                              164 = 11/2
146 = 11/2

Bel exemple, un 22 provenant de deux 11 et pourtant là encore, ce sont des modèles qui ont « ramé ».
Alfa est passé à la 147, 156 qui ont relancé la marque avec un résultat non plus de 22 mais 23 !
En effet, 23/5 correspond mieux à Alfa qui a une image de sportivité et de nervosité alors que Volkswagen joue sur la fiabilité et la robustesse du 4.

Remarquons également quelques phénomènes comme la 205 = 7, le fameux sacré numéro et la twingo = 7, deux véhicules qui ont marqué l’automobile de leur époque.

Une petite dernière pour la route :

5   1   5 = 11/2
ESPACE = 22/4   Sans commentaire, quand on sait que cette voiture est à l’origine
17 3    = 11/2   de l’engouement pour les monospaces.

Je vous laisse à votre esprit critique, cet exposé n’ayant que pour seul but la démonstration de « curiosités » numériques…

Share Button
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *