Petites considérations sur le chemin de vie

spirale

Avant toute chose rappelons qu’un chemin de vie est l’essence de la date de naissance et donc l’addition de toutes ses composantes ; nous obtenons alors (à notre époque) un nombre à quatre chiffres qui, lui-même sera réduit (voir article précédent).
Comme c’est un fait de mode en Numérologie, intéressons-nous au cas des « maîtres nombres » , soit les 11, 22, 33 etc…
Observons-les dans un contexte plus général, plus universel.
Le siècle dernier a produit des CV 22 et quelques très rares CV 11 ; pour récolter un 11, il fallait totaliser 1910 (résultat non réduit) en CV, ce qui correspond à 45 dates de naissances différentes dans ce siècle (vous pouvez vérifier par vous-mêmes si vous avez la patience nécessaire).
Le 20ème siècle ne comptent donc que 45 occurrences de chemin de vie 11 ; si l’on en croit les qualités du CV11, ce siècle n’était donc pas très inspiré…
A contrario, les CV 22 sont légion dans cette période qui lui induit une tendance plus bâtisseuse qu’inspiratrice.
En revanche, le 21ème , dont on dit qu’il sera spirituel ou ne sera pas, apporte son gros lot de vrais CV11 ce qui a l’avantage de nous renseigner sur sa teneur branchée.
De plus, aucun CV 22 ne verra le jour car le nombre maximal atteint pour un CV durant ce siècle sera 2099 qui donne 20/2 (la résurrection peut-être ?).
Les siècles se suivent mais ne se ressemblent pas visiblement.
Il faudra atteindre le 23ème siècle avec un maximum de 2299 (=22/4) pour en retrouver.

Quand au CV 33, c’est une perle rare !
Le nombre 6999 le permet mais ce n’est pas pour demain, enfin si…à long terme.
Pour en déceler, il faut remonter au 1er siècle de notre ère, jusqu’à l’an 31 ; 317 occurrences de CV33 durant cette période et donc pendant 7000 ans !

Notre calendrier facétieux nous donne simplement ses tendances à travers les nombres possibles et c’est là que réside son intérêt.
Notons que maître nombre ou pas, chaque siècle apporte son cortège de génies en tout genre ; ne recherchons donc pas à valoriser plus qu’il n’en faut les fameux « maîtres nombres », pas meilleurs que les autres, différents c’est tout.
Ne soyons pas esclave des modes, quelles qu’elles soient !
Rappelons pour finir que le père des nombres, celui qui les contient tous, est l’unité et qu’en soi il n’a pas d’égal.
Dans les arcanes majeurs du tarot, les 11ème et 12ème sont-ils supérieurs ?
Et que dire du 21 ?
En admettant maintenant que Jésus soit né le 25/12/00 (base du calendrier), ce qui, je vous le concède est peu probable, il aurait un CV 37 soit 1, pas même un 33…

Le chemin de vie est une aide, une valeur, un axe et non pas un trophée qui permet de dire :
J’ai un CV 22 super !

Notre chemin de vie est le nôtre et en cela, il est unique et nous octroie le meilleur pour nous-mêmes.

Share Button
Print Friendly, PDF & Email

2 réflexions au sujet de « Petites considérations sur le chemin de vie »

  1. Maeva

    Bonjour, tout d’abord merci pour votre générosité concernant vos connaissances. Je suis née le 18/09/1989, tout est 9 chez moi (chv, cycles, defis..) je suis un peu perdue, qu’en pensez vous, est ce que c’est quelque chose de si rare que ca comme on a pu me le faire comprendre ? Merci d’avance ! excellente journée

    1. C. Christian Auteur de l’article

      Bonjour, non ce n’est pas rare; bien qu’il n’y ait que des 9, l’apport de l’expression et des autres éléments du thème modifie sensiblement le résultat. Ceci dit, le 9 a nécessairement son importance en vous dotant de ses qualités et des ses fonctions. Vous pouvez relire la caractérologie du 9.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *