Archives par étiquette : centrale

A propos de la méditation

La méditation à portée de tous

A en juger par les nombreux articles parus dans la presse et dans les médias, la méditation suscite un intérêt croissant et un accueil enthousiaste auprès des gens, dûs notamment à ses effets profonds et indiscutables au point même que la science s’y intéresse.

Néanmoins, son image ascétique refrène encore et pose quelques questions.

Tout d’abord sa pratique a évolué !

Dans la méditation Centrale comme dans la pratique du Mindfulness, le côté monastique « ceinture noire troisième dan » du silence intérieur, obtenu grâce à un travail de purification spirituel ardu, n’a plus lieu d’être.

Tout le monde peut pratiquer, en toute simplicité, sans préparation particulière.

groupe meditation

Durant les séances, d’aucuns imaginent l’horreur de rester assis en position du lotus en gérant leur ennui pendant une heure dans l’obligation punitive d’assumer cette tâche aux vertus déculpabilisantes.

Il n’en est rien, je vous rassure !

Nous sommes assis sur un shoggi ou un gros coussin, confortablement, quelques techniques simples de mon cru permettent d’entrer en soi-même profondément sans ennui, sans travail et le tout passe en un éclair.

shoggi

Shoggi

De plus, les bienfaits ont cette fâcheuse audace d’apparaître rapidement…

Quand est-il du sacro-saint « vide », sans aucune pensée, chéri et colporté comme la base de son établissement ?

Les pensées ne sont pas un problème, leur observation constitue même une source d’ouverture !

Quels en sont les bienfaits justement ?

Ils sont nombreux, anti-stress, découverte de soi, évolution en conscience, reconnaissance de soi, épanouissement etc…mais surtout l’écoute d’un véritable dialogue intérieur dans l’objectivité.

Et par rapport au Mindfulness, qu’en est-il ?

Ces deux pratiques sont comparables à quelques petites différences près.

Quelques explications s’imposent.

Au départ, je pratiquais la sophrologie, que je recommande également puis m’en suis écarté pour expérimenter en groupe une méditation très ouverte dont le fondement était l’observation intérieure sans jugement et en conscience.

Ce fut une révélation et un succès !

Je l’ai alors baptisée méditation Centrale pour des raisons évidentes ; c’était en 1993 alors que le Mindfulness restait encore confidentiel voire inexistant en tant que nom de pratique.

L’usage de la méditation et du développement de la conscience sont heureusement une possibilité pour tout un chacun en dehors de tout dogme ou label.

Ceci dit, ces disciplines sont proches et servent le même dessein.

Le Mindfulness tente d’obtenir une justification scientifique pour laquelle, un cadre un peu plus restrictif est posé ; en méditation centrale, seule le reconnaissance intérieure nous intéresse, sans autre limite que les nôtres.

On pourrait pour l’amusement, rapprocher la méditation Centrale de l’open source, du monde libre.

Pour de plus amples informations sur les groupes voir sur cette page.

Share Button

Numérologie Centrale quesako ?

kircher

Arbre séphirotique

 

Qu’est-ce que la Numérologie Centrale ?

La Numérologie du cœur !

Depuis une dizaine d’années, cette « science », en pleine essor a acquis ses lettres de noblesse grâce à son abord facile (mais trompeur),  son utilisation pratique (il suffit d’avoir un papier et un crayon) et surtout ses résultats rapides.

Forte de ces atouts, d’un tronc commun, elle s’est ramifiée à la faveur de ses auteurs, perdant ainsi le néophyte dans une jungle de techniques, de terminologies mais aussi de « philosophies » dérivées aussi diverses qu’absconses.

 

De tout cela est née la Numérologie Centrale, afin de démêler l’écheveau, de retrouver ses authentiques racines dans la Science des Nombres, de vérifier le bien fondé des calculs et leur pourquoi, le tout recentré autour de l’être humain riche de son libre arbitre et fier de le faire valoir.

Les prédictions n’y ont donc pas cours, ni même les dettes karmiques dogmatiques du genre « je suis né tel jour, pas de bol ! », bref, tout ce qui enferme n’aura pas voix au chapitre.

La Numérologie Centrale est faite pour rendre libre, augmenter l’exercice du libre arbitre du consultant, l’autonomiser et donc l’épanouir.

C’est aussi une méthode de recherche pour dépasser ses (encore) nombreuses limites et redécouvrir les pans et ponts cachés qui la relie à sa science mère, la source, la Science des Nombres dont les arcanes secrets exigent une conscience et une connaissance en perpétuelle évolution.

Etudions, cherchons donc ensemble et surtout, partageons !

Share Button