Archives par étiquette : christian

Prochain stage de Numérologie à Castres

numerologie

Il se déroulera à Castres (Tarn) les 19 et 20 janvier 2019.

A partir de nos propres thèmes respectifs nous découvrirons et approfondirons l’étude des nombres ainsi que la « bonne » conduite pour l’interprétation d’un thème numérologique.

Adopter les réflexes nécessaires et les astuces pratiques, tout en évitant les clichés véhiculés.

Découvrirez l’incroyable richesse de la Numérologie et ses applications multiples.

Horaires : du samedi 19, 14h au dimanche 20, 17h30, aménagés de pauses en raison de la densité de l’enseignement. Repas du dimanche midi compris.

Hébergement et repas du samedi soir à votre charge (Gîte économique possible).

Réservations obligatoires car le nombre de places est limité.

Pour tout renseignement me contacter.

Share Button

Inclusion case 3

inclusion

Rappel :

Le but ici n’est pas tant de tout expliquer mais plutôt de donner suffisamment d’éléments afin que vous sentiez l’inclusion et effectuiez vos propres recherches et conclusions sur cet aspect majeur, cette clé d’un thème numérologique.

La description des différentes cases est présentée de façon schématique, concise, donnant la priorité à des mots-clé comme autant de supports de perception.

Case 3

1 en 3

Expression, créativité, contacts, études, jeu, image, entrain, pôle jeune :

Grande curiosité, goût pour l’inédit, au centre de l’attention, forte extériorisation, excellente « gestion » des jeunes ou des enfants, tout feu tout flamme ; a besoin de toucher plus que d’être touché, contacts masculins favorisés, énergie électrique.

Le 1 est dans la case 3, l’énergie est au service de l’expression, de la création, de se faire entendre avec force ; le 1 indique le père qui peut être un créatif, un boute-en-train ou encore à l’image d’un frère mais qui exerce une forte influence sur l’expression du sujet.

Frères et sœurs :

Cherche à exercer le droit d’aînesse (quel que soit son rang), probables rivalités mais bon catalyseur de la fratrie ; un frère ou un ami peut jouer un rôle important dans la jeunesse.

A corriger :

Orgueil, omniprésence, colère, envie, arrogance, insolence, vanité, égoisme, électricité, tension

Domaines favorisant l’intégration du 3 :

L’énergie, la singularité, une certaine dureté, le masculin et ses symboles, les arts liés à la lumière, aux couleurs, à l’écriture,la peinture (principe de projection) etc.

2 en 3

Expression, créativité, contacts, études, jeu, image, entrain, pôle jeune :

Forte imagination, timidité, expression à retardement qui demande des conditions adéquates pour se faire, expression facilitée par le binôme, raffinement, sensibilité, esprit critique ; besoin d’un modèle au départ, copie, contacts féminins favorisés, création plus intériorisée, goût pour les conversations et les discussions.

Le 2 est dans la case 3, la sensibilité s’exprime à travers l’art, les sensations ; le divertissement, les contacts permettent l’ouverture ; le 2 indique la mère qui peut être créative, un boute-en-train ou encore à l’image d’une sœur mais qui exerce une forte influence sur l’expression du sujet.

Frères et sœurs :

Tendance à « coller » les frères et sœurs ; une sœur ou une amie peut jouer un rôle prépondérant dans la jeunesse ; position du cadet favorisée. Critiques et comparaisons au sein de la fratrie.

A corriger :

Doute, passivité, fragilité, en-dedans, critique, jalousie, copie, manque d’autonomie.

Domaines favorisant l’intégration du 3 :

La subtilité, les nuances, la sagesse, l’écoute, l’aide, l’accompagnement, l’eau, le féminin et ses symboles, les arts liés à l’altérité (intérieur, les autres, l’autre) etc.

3 en 3

Expression, créativité, contacts, études, jeu, image, entrain, pôle jeune :

grande sociabilité, relationnel au premier plan, curiosité débridée, goût pour les langues étrangères ;importance de l’image, des contacts corporels ; aspect clownesque, aime les petits objets, les déplacements, la bougeotte et le faire valoir.

Le 3 est dans la case 3, il est à sa place ce qui renforce ses qualités comme ses défauts, notamment un surcroît d’énergie tournant à l’agitation ; nécessité d’un centrage régulier pour faire aboutir les multiples projets.

Frères et sœurs :

S’il ne doit en rester qu’un, c’est lui ! Besoin d’un maximum d’attention ce qui génère des conflits d’enfant préféré mais également de bonnes affinités à la base entre frères et sœur. Recherche de fratrie chez les copains ou amis.

A corriger :

Superficialité, légèreté, en fait trop, puérilité, naïveté, mythomanie, arrogance (peu suivie), lâcheté, inconsistance.

Domaines favorisant l’intégration du 3 :

Les contacts humains, les copains, les sorties, les jeux, les exhibitions, le commerce, les gadgets etc.

logoNumcentrale4 en 3

Expression, créativité, contacts, études, jeu, image, entrain, pôle jeune :

l’expression passe par les structures, les outils, les documents ; aime parler « travail », cherche la reconnaissance à travers un statut social, a besoin de temps pour véritablement s’exprimer, moral, tendance à parler par « arrêtés » par à-coups, sérieux et juste.

Le 4 est dans la case 3, l’ordre vient bousculer la spontanéité de l’expression qui a logiquement besoin d’être « autorisée » ; le droit de s’exprimer, par exemple, se transforme en expression du droit ou par le droit.

Frères et sœurs :

difficulté de communication entre les frères et les sœurs, chacun étant une référence mais respect du statut fraternel plus que de l’individu. La place au sein de la fratrie fait l’objet d’envie.

A corriger :

effet cocotte minute, bagarreur, blocage, rigidité dans les contacts, culpabilité, besogne, envie, malhonnêteté.

Domaines favorisant l’intégration du 3 :

Le droit, les structures, les assurances, le foyer, le mérite, le travail, l’exemplarité à suivre, l’arrêt ou la fermeture (comme symboles appliqués).

5 en 3

Expression, créativité, contacts, études, jeu, image, entrain, pôle jeune :

sens de l’animation, fort charisme et grande sociabilité, toujours en mouvement mais gare aux excès ; facilité pour l’art, le mouvement, le sport ; adaptabilité en toute circonstance, opportunisme.

Aptitude pour les langues, le chant ; qualités pédagogiques ; séduction au premier plan, érotisation des rapports humains.

Le 5 est dans la case 3, quand la communication siège dans l’expression, ça parle et ça se sait ou se voit ! Le sujet devient un média à lui tout seul.

Frères et sœurs :

le besoin de communication dans la fratrie est proportionnel à son absence : les frères et sœurs (s’il y en a) sont éloignés ou vivent chacun de leur côté ; tension et grande rivalité.

A corriger :

agressivité et impulsivité, explosivité, instabilité, excès, hors limite, hédonisme, épuisant.

Domaines favorisant l’intégration du 3 :

l’art, le sport, le plaisir, les sens, les médias, la communication, l’animation

6 en 3

Expression, créativité, contacts, études, jeu, image, entrain, pôle jeune :

expression harmonieuse mais très ambivalente, sens du beau très développé, de l’esthétisme, de la mode, de la déco et du confort ; a besoin de groupes ou de la famille ; grand intérêt pour la vie des autres, forte intuition, sensibilité aux animaux domestiques ou d’élevage ; artiste multi-talents, artisan du bien-être.

Le 6 est dans la case 3, aime la jeunesse, les créatifs, les belles choses, les commerces ; a besoin des copains, amis pour s’épanouir, se sentir bien. Le sens du service est davantage tourné vers les enfants et les animaux.

Frères et sœurs : sens de la famille, se sent responsable de la fratrie mais cherche la tranquillité ; possessivité et désir de contrôle.

A corriger :

pépère, narcissisme, commérage, doute, hésitation, possessivité, grégaire, paresse, manque d’ambition, perfectionnisme.

logoNumcentrale7 en 3

Expression, créativité, contacts, études, jeu, image, entrain, pôle jeune :

Forte créativité et ingéniosité, dimension artistique prononcée, goût pour les choses complexes et originales, les études, les langues, attrait pour les cultures étrangères ; marginalité dans l’intéraction avec les autres, avec mystère ; doué pour l’écriture, le cinéma, la conception ; amitiés au premier plan, sensibilité aux déshérités.

Le 7 est dans la case 3, le sens de la maîtrise, du contrôle, le bonheur et la réussite tournent autour de la création, de la nature, du jeu, du tourisme ou de la jeunesse ; travaille à maintenir son enthousiasme et cherche les secrets de l’éternelle jeunesse.

Frères et sœurs :

Là où il y a un 7, il y a isolement ou carence ; souffrance d’enfant unique, écart d’âge ou de distance dans la fratrie ou encore séparation, famille recomposée…

La fratrie est projetée sur l’amitié.

A corriger :

marginalité cultivée, arrogance, prétention, sentiment de supériorité sous-entendu, complexité, froideur et distance.

Domaines favorisant l’intégration du 3 :

ingénierie, art, écriture, jeux de rôles, cinéma et théâtre, les cultures étrangères, les voyages, les orphelins.

8 en 3

Expression, créativité, contacts, études, jeu, image, entrain, pôle jeune :

Expression joviale, pleine, grande gueule, envie de démontrer, de prouver ; humour développé, appétit de vie, fascination pour la mort ; agressivité soutenue, culotté, rentre dedans ; bricolage, besoin d’impact, organisation d’événements ou performances.

Le 8 est dans la case 3, le sentiment de réalisation doit faire du bruit, se voir, être socialement impactant ; ne fait pas dans le petit (sauf pour les créations d’objet) ; le droit de s’exprimer est essentiel que ce soit dans le commerce ou l’art.

Frères et sœurs :

Possibilités de lutte de pouvoir au sein de la fratrie ; hiérarchie convoitée ; frères et sœurs dans des filières à ordre ou loi.

A corriger :

lourdeur, agressivité directe, prosélytisme, bagarre, guerrier, violent, irrespect, fait loi.

Domaines favorisant l’intégration du 3 :

La justice, le pouvoir, l’humour, la mort, la fabrication d’objets, la production, le sacré.

9 en 3

Expression, créativité, contacts, études, jeu, image, entrain, pôle jeune :

Le 3 en grand : compétences artistiques indéniables, sens du spectaculaire, créativité débridée, imagination et délire féconds ; goût pour l’élite, le haut, les envolées avec risque d’égarement. L’étranger attire avec force, énorme énergie, recherche d’universalité dans sa vocation ou son expression mais alternance avec la solitude.

Le 9 est dans la case 3, l’accomplissement se fait dans l’art, les horizons lointains ou élevés, la nature, la jeunesse, le désintéressement ou au contraire les mondanités.

Frères et sœurs :

probable présence d’un frère ou d’une sœur avec un grand écart d’âge ; les grands-parents constituent un fort soutien dans l’éducation ; sentiment de solitude à déterminer ; là où il y a du 9, il y a recul, le besoin de grandir vite et de comprendre par nécessité.

A corriger :

hystérie, caprices importants, excès, hypocondrie, aveuglement, influençabilité, naïveté, fragilité aux addictions.

Domaines favorisant l’intégration du 3 :

l’art, l’élévation sociale ou spirituelle, les horizons, le sans-limite, la médecine, l’enseignement, la conduite (pour le transport d’autrui), les voyages.

0 en 3

Ce n’est pas karmique !!!

Le 0 indique un fort potentiel au niveau du 3 qui fera l’objet de la réalisation du sujet, complété par le chemin de vie. Exemple 0 en 3 avec un CV 5, la personne ira probablement vers les médias. En cas de fragilité, l’équilibre se fait par la case 7. A affiner avec les autres éléments du thème évidemment.

Inclusion case 1, 2, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Share Button

Inclusion case 2

inclusion

Rappel :

Le but ici n’est pas tant de tout expliquer mais plutôt de donner suffisamment d’éléments afin que vous sentiez l’inclusion et effectuiez vos propres recherches et conclusions sur cet aspect majeur, cette clé d’un thème numérologique.

La description des différentes cases est présentée de façon schématique, concise, donnant la priorité à des mots-clé comme autant de supports de perception.

Case 2

1 en 2

Intériorisation, réflexion, écoute, relation à l’autre, assistance, vécu du corps, pôle féminin :

Pression intérieure (stress), intériorisation et écoute dans l’action ou une franche dynamique, ne peut pas rester sans rien faire, préfère la relation à l’homme (sans connotation particulière), valorisation de l’esprit critique et de concurrence, lâcher-prise difficile, corps sous tension, apprécie le spontané et le direct, vivacité du ressenti.

Le 1 est dans la case 2, forte énergie pour l’écoute, l’aide laissant une grande place aux émotions ; cherche à se distinguer par ces qualités.

La mère :

Le 1 symbolisant le père (ou un homme), il y a confusion des genres (sans connotation) ou de la droite et la gauche, possibilité de relation conflictuelle à la mère ou mère intrusive (voir CV entre autres) ; mère autoritaire ne renvoyant pas le féminin ou femme ultra-active mais cela n’empêche pas nécessaire l’intégration maternelle.

A corriger :

Rivalité, manque de fluidité dans les relations, corps à valoriser et à soigner davantage ; besoin de sensations fortes pour s’ouvrir , aime (sans en avoir conscience) se faire bousculer pour accepter l’ouverture.

Domaines favorisant l’intégration du 2 :

L’homme, le feu, l’énergie, le matin, le début, l’esprit d’entreprise, l’innovation, le recto, la verticalité etc.

2 en 2

Intériorisation, réflexion, écoute, relation à l’autre, assistance, vécu du corps, pôle féminin :

forte sensibilité, grande qualité d’écoute, s’intéresse à tout ce qui touche le corps, les émotions, l’intériorité, la lecture ; besoin de se reposer régulier, de se laisser-aller (au sens positif surtout).

Ces aspects sont corrélés à la qualité de la relation maternelle (voir description de la mère).

Le 2 est dans la case 2, à priori il est à sa place donc potentiellement, il est parfait, il favorise grandement les qualités du 2 mais peut aussi doubler les « défauts »

La mère :

Le 2 étant adhésif (il épouse), il y a fusion avec la mère ; selon la façon dont le sujet perçoit sa mère, il la copie au détriment parfois de sa différenciation. Dès lors, les qualités intrinsèques du 2 peuvent être amoindries pour certaines (voir CV pour confirmer ou infirmer). Le 2 souffre souvent du complexe d’abandon, probabilité de mère abandonnique donc. Le 2 peut également parler d’une autre femme qui joue ou a joué un rôle dans l’éducation.

A corriger :

Sensiblerie, esprit retors, rêverie excessive, passivité, abandon, indécision, doute et manque de différenciation.

Domaines favorisant l’intégration du 2 :

La femme ou le féminin, la psychologie et toutes les disciplines de l’intériorisation, l’après, la gestation, l’eau, le sommeil et tout ce qui est « autre » (verso, ombre, nuit, négatif (photo par exemple) etc.)

3 en 2

Intériorisation, réflexion, écoute, relation à l’autre, assistance, vécu du corps, pôle féminin :

Exubérance des émotions (timidité au départ), imagination débordante, ingénuité, côté enfant, aime s’entourer de la jeunesse (sans connotation) et des enfants, introspection difficile, tactile, agité, loquacité, extraversion.

Le 3 est dans la case 2, les facultés d’expression, d’apprentissage, et de création se positionnent autour du féminin et de tous ses domaines symboliques (eau, corps, altérite etc.)

La mère :

Le 3 représente une tierce personne comme un membre de la fratrie par exemple ou un oncle, une tante ; responsabilité précoce dans l’éducation de la fratrie ou l’inverse, à déterminer avec le CV.

La mère pourrait être une femme-enfant, centrée sur elle-même, n’ayant pas l’énergie nécessaire pour son enfant (le sujet) d’où un besoin très fort de reconnaissance maternelle.

Éventuellement, mère artiste mais dans tous les cas de figure, mère peu disponible dans les faits ; rapport à la mère « copain-copine » ou frère-sœur.

A corriger :

hystérie, bavardage, tendance à « l’exhibitionnisme » (des émotions), immaturité, versatilité et reconnaissance trop attendue.

Domaines favorisant l’intégration du 3 :

L’art, la jeunesse et les enfants, les petits objets, les jeux et divertissements, les déplacements, les langues etc…

4 en 2

Intériorisation, réflexion, écoute, relation à l’autre, assistance, vécu du corps, pôle féminin :

Forte intériorisation et concentration, très grande pudeur et réserve sur les émotions et sentiments ; besoin de sécurité pour s’ouvrir ou se livrer, besoin d’avoir confiance ; obsessionnalité, sens du détail, rigueur. L’ouverture est « manuelle », elle nécessite un contrôle « ouvert ou fermé », tout est sérieux au niveau intérieur ; réassurance de l’autre (ou soi-même) constante ; cadre sécurisant obligatoire et notion de devoir excessive.

Le 4 est dans la case 2, la sécurité, la situation (globale et sociale) sont liées à l’écoute, au senti mais avec une certaine lenteur pour vérification.

La mère :

Mère « traditionnelle » se vivant comme un exemple, une référence mais probablement culpabilisante et insécure ; il s’en suit une fragilité du sujet qui se ferme et se protège, ce qui entraîne souvent des blocages émotionnels mais aussi des qualités de protecteur compréhensif.

Néanmoins, la mère apparaît comme le point central de sécurité et plus tard, le couple ou les relations fortes.

A corriger :

Rigidité, blocages émotionnels à dépasser (tout doucement), alternance entre souplesse et entêtement, insécurité, méfiance, sentiment d’enfermement (claustrophobie).

Domaines favorisant l’intégration du 2 :

Le foyer, les structures quelles qu’elles soient, les outils, les protections, les nombres, le vrai, l’authentique, la mémoire, le rôle, l’exemplaire, le sol.

5 en 2

Intériorisation, réflexion, écoute, relation à l’autre, assistance, vécu du corps, pôle féminin :

Confusion entre le senti et les sensations, besoin de sensations fortes, les sens sont au premier plan ;

peu d’introversion, tendance à exprimer directement le ressenti, esprit critique très développé ;

demande de l’expertise scientifique pour la validation des émotions, confusion interne et manque de retenue ; ouverture au channeling mais à contrôler ; nécessité d’une tension, refuse les obstacles à l’ouverture (en apparence).

Le 5 est dans la case 2, le besoin de communication, de se relier,le scientifique évolue dans le domaine féminin, le corps, le ou les ouvertures, le couple, les associations ; l’énergie est paradoxalement dans le laisser-faire.

La mère :

Là où il y a du 5 , il y a besoin de communication (ce n’est pas nouveau) donc faible communication avec la mère, absente ou peu disponible ; mère également séductrice voire équivoque confusionnant les rapports filiaux (à voir avec le reste du thème) ; mère dynamique, instable (ou se vit comme telle), insaisissable.

A corriger :

Manque de retenue, côté expérimentateur et laxiste en même temps, instabilité, agitation intérieure, lascivité, manque d’introspection et agressivité.

Domaines favorisant l’intégration du 2 :

L’énergie (liquide notamment), les sens (ou l’essence), l’énergétique, la médiation, la critique (littéraire par exemple), la communication au service du féminin etc.

6 en 2

Intériorisation, réflexion, écoute, relation à l’autre, assistance, vécu du corps, pôle féminin :

Féminité valorisée extérieurement, esthétisme, goût pour le domestique, le confort et la déco, le service ; ambivalence, ouverture au social, grande sensibilité, voyance, capacité de soin.

Le 6 est dans la case 2, le besoin de rayonner en tant qu’être social concerne le féminin et toute sa symbolique, gestion de groupes de femmes, de couples, des émotions etc.

peut aussi être effacé ou conformiste.

La mère :

Mère « supérieure » brillant de tout son éclat, irremplaçable et parfaite (théoriquement) ; le sujet peut donc l’idéaliser mais fait les frais des exigences, des plaintes de tout porter etc.

Il doit apprendre à s’aimer davantage pour lui-même en dehors de toute condition maternelle, c’est là son plus gros défi, un sens des obligations acharné.

A corriger :

conformisme, pépère, intransigeance, hypocondriaque, maniaque, manque d’ambition personnelle, ambivalence, narcissisme caché.

Domaines favorisant l’intégration du 2 :

L’art, l’esthétisme, la déco, le commerce de proximité, le service, le conseil, le soin, la gestion.

0 en 2

Ce n’est pas karmique !!!

Le 0 indique un fort potentiel dans le 2 dynamisé et éclairé par le chemin de vie. En cas de fragilité, l’équilibre se fait par la case 8.

Les 7, 8 et 9 en 2 ne sont pas traités en raison de leur quasi-inexistence, la case 2 a une faible amplitude.

logoNumcentrale

Inclusion cases 1, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Share Button