Archives par étiquette : explications

Expression (part 3)

réduction voyelles259= 16/7
somme voyelles11149= 34
valeur voyelles1  19 5 9 3   6
NOMALAINKEVINDUPONT
valeur consonnes 3    52  4  54  7  52
somme consonnes81118= 37
réduction consonnes829= 19/1
total voyelles + consonnes192527= 71
total réduit179= 17/8

 

Ceci étant dit, revenons aux motivations, structures et expressions qui définissent le tempérament du consultant.
Pour pénétrer davantage leur sens, attardons-nous un instant sur la genèse d’un mot.
Le mot est émis par l’ensemble cordes vocales, configuration buccale, langue et bouche.
Tout d’abord, il y a le souffle passant à travers les cordes vocales puis résonnant dans la bouche qui forme le son des voyelles, le son à sa source, qui vient de l’intérieur, c’est l’intérieur qui parle, c’est l’élan profond de l’être !
C’est pourquoi le terme de « motivation » bien qu’un peu réducteur (voire d’aspiration) décrit à peu près correctement l’apport des voyelles.
La motivation exprime donc, les aspirations du sujet, ses motivations profondes, son être et ses intentions, ce qu’il fera passer à travers son action ou sa vie.

La consonne est produite différemment, elle ne possède pas son propre son au départ, il lui faut une voyelle pour exister et se manifeste par l’intervention des dents, de la langue ou des lèvres qui apporte une résonance particulière ; elle est donc passive, a besoin d’être animée par le souffle, elle est structurelle, elle structure le son, d’où le nom « structure ».
Elle correspond au « faire ».
La structure renseigne donc sur la manière d’agir du sujet, sa façon de faire, ce qui le stimule au niveau des actes  et même comment elle paraît ; en effet, la société favorisant peu l’écoute de soi (et donc la prise en compte de leur « motivation »), encourage beaucoup de gens au matérialisme et au paraître et donc la « structure ».
Etre ou paraître, telle est la question !

Quant à l’expression qui représente le global, la totalité du consultant, elle est évidemment  l’union du couple motivation-structure et représente donc son tempérament, son caractère bref son expression complète.
Prenant en compte l’évolution, l’expression renseigne également sur le potentiel du sujet qu’il révèlera graduellement tout au long de sa vie ; il n’en dispose donc pas forcément dès le début de sa vie, mais devra l’épanouir et sera logiquement tenté de le faire.
En général, les gens sentent ce pourquoi ils sont faits mais ne l’écoutent pas, soumis aux pressions sociales diverses, à celles de l’entourage comme s’il s’agissait de rêves d’enfant.
Le rôle du numérologue consiste alors à réveiller ce potentiel et à lui restituer sa priorité.

Décomposons maintenant l’expression qui est constituée des prénoms et du nom.
Le nombre total obtenu pour le nom, ici, de 27/9 soit l’expression du nom de famille qui est appelé nombre héréditaire et l’on comprend pourquoi. Il éclaire donc sur ce que véhicule la famille de génération en génération.
L’expression du prénom, ici de 19/1 est appelé nombre actif et apporte ainsi une part individuelle par rapport à la famille, un élan personnel non négligeable.
Quant à l’apport des autres prénoms qui ne possèdent pas de dénominations propres, il est également essentiel car il renseigne sur des talents particuliers du sujets, son côté créatif, ses activités, en quelque sorte une source d’inspiration alternative ; rappelons-nous des anciennes traditions qui consistaient à mettre les prénoms des aïeux comme prénoms secondaires et ainsi créaient un lien spécial avec ces mêmes aïeux. Aujourd’hui cette tradition se veut obsolète et pourtant quand on gratte un peu, on s’aperçoit que ces prénoms ont toujours un lien avec les ascendants familiaux.
Nous parlerons ultérieurement des initiales et du nombre de lettres de l’ensemble dénominatif du sujet qui jouent un rôle capital.

Expression partie 1, expression partie 2

Share Button