Archives par étiquette : gratuit

Tuto lâcher-prise

Le lâcher-prise vaste question, s’il en est, objet incessant d’une volonté de bien faire, sollicitation permanente et insistante des messages relatifs au mieux-être : il faut lâcher-prise !

Voilà la réponse in fine à tous nos problèmes, avancée par les professionnels en tout genre.

Oui mais comment ?

Ce n’est pas dans le domaine du faire ou de l’action.

Justement, le lâcher-prise, par nature, échappe au contrôle, à la maîtrise, et donc aux efforts en vue de l’obtenir, c’est là sa raison d’être. Il représente le contraire de ce que l’on nous a appris à pratiquer, à savoir, une gestion excessive et volontaire, la pression, le désir de comprendre, de forcer etc.

Si je traite cette question dans un blog de numérologie, c’est parce qu’en fait, elle nous renvoie au nombre 2, nombre de l’ouverture, du laisser-faire, de la sagesse, de la sensibilité et de la non-action dynamique.

Ceci étant dit passons au tutoriel.

lacher prise

1 Identification

Quand nous souhaitons lâcher prise, encore faut-il, si possible, identifier, ce sur quoi nous désirons le faire.

Le meilleur moyen, à mon sens, est de constater un manque de fluidité soudain, une tension, un blocage inopiné puis de traiter immédiatement. Il s’agit de se surprendre en train de résister, de la conscience quoi !

D’autres options, plus subtiles, permettent également la détection de freins personnels comme le jugement d’autrui (qui nous renvoie à un jugement personnel) ou encore le comportement de nos enfants qui représente un miroir immédiat de ce que nous créons à l’instant.

Par ailleurs, il est préférable de laisser venir un « blocage », un raidissement du comportement plutôt que de décider (contrôle) à l’avance l’objet du lâcher-prise. L’instant présent est le garant de ce qu’il faut lâcher au moment où il est judicieux de le faire.

A quel type de « blocage » avons-nous à faire, peur, énervement, colère, jalousie, jugement, dévalorisation etc. ?

2 Ressenti

Sitôt le point de tension identifié, ressentons-le, observons ce qui se passe sans jugement.

  • Où siège t-il ?
  • Est-ce que ça fait mal ?
  • Est-ce que ça bloque la respiration ?
  • Y a t-il des sensations associées ?
  • Etc.

Le réflexe habituel est de s’en vouloir, de se juger, de se culpabiliser pour au final, ne pas s’aimer voire se détester. Or, ce comportement millénaire n’aboutit à rien, ne donne aucun résultat à part la dévalorisation, il s’agit donc de prendre le contre-pied en regardant simplement ce schéma ou cette mémoire s’exprimer sans la freiner puis en l’aimant avec reconnaissance.

3 Traitement

Accepter de ne pas comprendre, d’accueillir avec bienveillance si possible (si nous n’y parvenons pas, ce n’est pas grave), et évidemment de laisser faire sans l’ingérence du mental.

Ensuite, nous demandons à nos instances supérieures (lumière, divinité, soi supérieur, selon ce qui vous convient) d’effacer cette ou ces mémoires, de les leur confier, avec respect, pardon et amour. C’est d’ailleurs ce qu’enseigne le Ho Oponopono que j’encourage vivement à pratiquer. (livret en 2 parties sur la page document du site)

Puis vous faites confiance, nos instances supérieures sont supérieures par définition, le mental e peut pas comprendre même s’il nous fait croire le contraire. Il arrive d’ailleurs que nous appliquions le processus de traitement presque mécaniquement, sans conscience car trop agités, cela n’a aucune importance, la demande aux instances supérieures suffit (lâcher-prise) avec toutefois la formulation de la fameuse phrase :

désolé, pardon, merci, je t’aime.

Après cela, ne plus y revenir.

4 Arrêt complet

Une fois le traitement effectué, somme toute rapide, il est utile de passer à autre chose et donc ne plus mentaliser ou ressasser.

Voici les activités qui peuvent prendre le relais dans cette intention et permettre de couper:

activités corporelles, créatives, récréatives, voir des amis, les tâches domestiques et bien sûr la marche.

De surcroît, l’attente de résultat est stérile comme toute attente d’ailleurs !

Le lâcher-prise est un processus qui nous échappe.

Adoptez cette démarche comme une hygiène personnelle régulière jusqu’à devenir un automatisme intégré ce qui amènera des « résultats » et une vie joyeuse dans l’acceptation, sans même y penser.

Share Button

jugement premier« Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo cchristian »

Share Button

Résultat sondage nombre de vie

Ces sondages ludiques et apparemment simplistes recèlent des informations clarifiantes notamment par rapport aux confusions usuelles entre les trois postes-clé que sont l’expression, le chemin de vie et le nombre de vie.

C’est pourquoi, du reste, j’ai traité cette question de leurs différences dans un article récent que je vous encourage à relire régulièrement pour garder ces notions fraîchement en conscience.

Le deuxième sondage nous rappelle donc que le nombre de vie reste la meilleure essence de nous-mêmes. Souvent les néophytes (pour être poli) me demandent :

« C’est quoi mon numéro ? » avec une certaine qualité d’humour que je qualifierai…d’absente…

En guise de réponse, je leur glisse en général, avec un aplomb non dénué d’ironie :

« S’il ne doit en rester qu’un, en dehors d’Highlander, ce sera le nombre de vie ! »

« Mais c’est quoi le nombre de machin ? »

Bon arrêtons là cet extrait, finalement presque inutile mais divertissant (j’espère).

sondage

Dans ce sondage donc, même si l’échantillon reste modeste (un peu plus d’une cinquantaine de votants), les 11, 9 et 6 arrivent en tête de ce tiercé numérologique ; si vous avez joué cette combinaison, vous gagnez ma considération et ma plus grande estime.

9 et 11 sont les deux nombres de «guides », aussi les retrouve t-on logiquement et normalement devant les autres ; il va falloir vous habituer les numérophiles, vous êtes des guides, que vous soyez débutants ou confirmés, vous souhaitez éclairer le chemin de ceux dont les yeux de l’âme sont quelque peu brouillés momentanément.

Quant au 6, il représente toujours le conseiller attitré, celui, aussi, qui s’intéresse beaucoup à la vie des autres et qui fait preuve de la fameuse intuition (6ème sens).

Viennent ensuite à égalité, le 7 et le 5.

Si j’avais laissé le sondage plus longtemps, le 7 aurait certainement gagné des places car c’est également le nombre de l’astrologue, du déchiffreur de symbole par excellence et du chercheur.

Le 5 pourra vous étonner mais si vous vous rappelez les résultats du précédent sondage qui déclarait victorieuses les expressions 8 et 6, vous noterez avec pertinence que leur somme fait 5…

Ceci dit, le 5 est un touche à tout, un enseignant, un communicant que la numérologie peut servir.

Ces sondages restent évidemment anecdotiques mais les quelques tendances observées apportent tout de même leur lot de réflexion et d’enseignement. 😉

Share Button

Nouveau sondage sur le nombre de vie

Dans la continuité de notre petite enquête sur le profil des passionnés de numérologie que sont les visiteurs et abonnés de ce blog, un nouveau sondage est en place pour connaître votre nombre de vie.

sondage

Entre ce nombre et l’expression, nous aurons un bel aperçu du tempérament du numérophile.

Le précédent sondage a révélé une prépondérance des expressions 6 et 8 puis secondairement 4. C’est tout à fait normal mais néanmoins toujours intéressant. L’expression 8 étant dans l’ordre universel des choses, elle étudie l’incarnation de ces lois dans l’homme à travers les nombres; attention toutefois au côté « juge » du 8 et à son intérêt pour le karmique. Quant à l’expression 6, c’est classiquement celle des conseillers, du développement personnel et des médiums; l’approche est sensiblement différente visant principalement le bien-être et parfois l’avenir (attention attention 😉  ) alors que le 8 fait davantage dans le réalignement salutaire optique libre arbitre.

L’expression 4 vient tout juste derrière et représente à elle seule l’amour des nombres et du « c’qu’il faut faire dans ces cas-là ».

Je vous encourage donc à jouer le jeu, le nombre de vie étant le plus révélateur d’entre tous.

 

Share Button

Semaines personnelles et tranches horaires

En matière de cycles, nous avons abordé dans ce blog l’ensemble de la question mis à part…
Les semaines personnelles (SP) et les tranches horaires (TH).

Numéromètre 2

Réparons cette omission et examinons le calcul.

Commençons par les semaines personnelles qui représentent les quatre semaines du mois personnel.
Ici M pour le mois qu’on veut découper, AP et MP vous connaissez.

SP4 (M+MP)
SP3 (SP1+SP2)
SP1 (M+AP)  SP2 (AP+MP)
M———AP——–MP

Sp1 couvre du 1er au 7, Sp2 du 8 au 15, Sp3 du 16 au 23 puis Sp4 du 24 à la fin du mois.

Ces semaines ont une influence très sensible et permettent d’affiner considérablement le mois.
J’ai eu l’occasion de rédiger pendant plusieurs années l’horoscope numérologique hebdomadaire du journal des Sables d’Olonne grâce notamment à ces calculs.
Par exemple, au hasard, si une SP valant 1 apparaît dans le mois, vous la sentirez passer…avec son impulsion très objective.

Passons aux tranches horaires qui correspondent aux subdivisions du jour personnel.
De la même façon, nous avons recours à la méthode du triangle :

TH4 (J+JP)
TH3 (TH1+TH2)
TH1 (J+MP)  TH2 (MP+JP)
J——–MP——–JP

TH1 va de 0 à 6h du matin
TH2 de 6 à 12, TH3 de 12 à 18 et TH4 de 18 à 24h.

Là encore, ces vibrations apportent un gros plus lorsqu’on veut détailler une journée.
Il est par exemple amusant de ressentir les changements de vibration vers 18h.

Il est à noté que l’on peut également soustraire les vibrations pour avoir les défis dans ces triangles de calcul, par exemple M-AP va donner le défi de la première quinzaine alors que AP-MP celui de la seconde ; quant à M-MP, ce sera le défi majeur du mois.
Je vous donne ces précisions pour le supplément culturel mais je ne vous encourage pas à les utiliser, le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Pour finir, un petit coup d’œil sur les heures personnelles (HP) auxquelles on aura recours pour chercher la petite bête ou pour un rendez-vous important ou encore pour le fun.
C’est très simple : HP = H + JP où H est l’heure (24h).

Tant qu’on n’y est, passons aux quarts d’heures :

Q4 (H+HP)
Q3 (Q1+q2)
Q1 (H+JP)  Q2 (JP+HP)
H——–JP——–HP

C’est toujours le même principe.
Vous allez me dire mais qu’est qu’on va faire de ces quarts d’heure ?
Vous en ferez ce que vous voudrez !!!

Néanmoins, ces menues vibrations sont précieuses pour découvrir tout l’impact de la numérologie et affiner ces propres connaissances, je m’explique :
dans un cadre de recherche et d’amusement, un petit groupe d’amis et moi, nous réunissions dans un lieu dont nous connaissions la plupart des habitués ; l’exercice consistait à « prévoir » ou à observer numérologiquement quel type de personne allait arriver, quelle conversation naissait aux changements de vibrations (Q) etc…
Je dois vous dire que c’est bluffant, enrichissant et même drôle !

N’hésitez pas à pratiquer de temps à autre avec parcimonie.

Vous trouverez dans la section document, le Numéromètre 2, permettant d’obtenir sans calcul les TH (ou les SP, il suffit de transposer) et les HP.

Remarque sur les semaines :
il existe 52 semaines, qui, considérées comme telles correspondent à des découpes de l’année.
Vous pourriez donc faire, par exemple Semaine 24 +AP pour obtenir une semaine personnelle.
Le résultat serait somme toute différent et non équivalent à la découpe du mois ; c’est pourquoi je vous encourage à ignorer ce calcul sans intérêt (sauf cas particulier évidemment).

Share Button