Archives par étiquette : numérologie

Dates des nouveaux stages

Pour s’initier, apprendre, découvrir, en mai 2020stage immersionPour se perfectionner, aller plus loin, en mai 2020

stage evolution

Inscriptions et renseignements par mail

Share Button

Entre la numérologie et soi (se situer)

se situer

Au fil des années et de l’expérience, on voit remonter régulièrement des attitudes parmi les amateurs(trices) de numérologie mais aussi des rumeurs tenaces et pourtant infondées.

Pour comprendre la suite, il faut savoir et c’est quasiment un principe, que la première chose qu’on apprend constitue une base profondément enracinée, vaut pour vérité. La numérologie n’échappe pas à la règle.

Ainsi, ses premiers ouvrages dont la source commune revient à Kevin Quinn Avery, ont déposé les germes de la numérologie moderne ; nous lui devons beaucoup, grâce à lui notre discipline a connu un essor mérité. Cependant, parmi ces germes, se sont glissés quelques parasites à la vie dure. Les notions de karma notamment, introduites par lui, ont été intégrées sans sommation, sans vérification comme des paroles d’évangile ; il est vrai qu’il était pasteur.

Quand on critique ce type d’enseignement, certains praticiens ou utilisateurs sortent de leurs gonds. Pourquoi ?

Il faut savoir désapprendre, remettre en question les bases, nous sommes au service de l’autre.

Visiblement, Monsieur Avery a délivré son message, c’est trop tard, on ne peut plus rien y faire, on ne peut plus revenir en arrière. On devrait en rire mais ce karma à tout-va cause des dégâts considérables. Grossièrement, selon lui, les 13, 14, 16 et 19 sont des nombres dits « karmiques » et, d’autre part, l’illustre zéro dans une case de l’inclusion rend son nombre également karmique.

Pour rappel, chaque nombre ou sous-nombre représente un chemin de retour à l’unité. Chaque nombre parle de l’unité perdue et explique son moyen de retour à celle-ci. Chaque nombre développe ses qualités propres et magnifiques mais aussi des défis à relever, chaque nombre j’insiste !

Les fameux nombre karmiques ne sont pas plus karmiques que les autres, je l’ai constaté maintes et maintes fois, je vous invite à le vérifier par vous-mêmes. De plus, il est humainement et déontologiquement inimaginable de dire à un consultant :

vous êtes né un 14, tant pis pour vous !

C’est une insulte à son libre arbitre et une atteinte réductrice à un destin punitif tout tracé.

Quant au zéro de l’inclusion, même constat. Le zéro est à la source de tout. Dans l’arbre séphirotique, trois termes (décrivant le néant divin) précèdent le 1 (Kether) grâce auxquels tout est possible. Le zéro représente le vide emplit de l’énergie primordiale. La méditation crée un état zéro, le vide de l’esprit permet l’inspiration.

Le karma existe probablement bel et bien mais sa possible recherche se fait dans le thème complet et non pas à travers des nombre isolés à forte connotation. Les nombres sont « lumières » et les cases « informations ».

La question qui demeure : pourquoi les gens s’accrochent-ils au karmique ?

En premier lieu, la notion de karma est mal comprise.

Ensuite, et c’est le point crucial, la numérologie gravitant autour des nombres s’apparente à la loi universelle, à la loi divine pourrait-on dire. Et c’est là que le bas blesse car la loi renvoie à la culpabilité qui, ajoutée à la conception d’un dieu tout puissant et craint, devient juge et partie.

Pour approfondir ces propos, considérons les attitudes récurrentes et classiques face à la numérologie :

– j’ai un chemin de vie « tant », c’est pas bon ?

-Je rentre en année personnelle « tant », oh la la, ouille !

– J’ai un 0 en 7 et une expression 7, je vais morfler…

Sans omettre le fait avéré que les consultants appréhendent très souvent ce que le ou la numérologue va leur dévoiler.

Où est l’amour dans tout ça ?

Les nombres sont les pourvoyeurs d’un potentiel incroyable laissé parfois en friche qu’il faut réveiller et stimuler ; ils sont la promesse d’un réalignement, d’une vie pleine de richesse et de compréhension de soi. A contrario, « taper dans le karmique » confirme négativement les craintes erronées des consultants(tes), renforce leur culpabilité et surtout, les schémas nuisibles à leur émancipation, libération.

Finissons par l’aspect le plus dénié et décrié.

La numérologie ne fait appel à aucune puissance extérieure. Elle parle de nous-même. Les cycles que nous traversons sont une émanation de nous-même, notre choix délibéré. Le fait, par exemple, de rentrer dans une année personnelle 4, ne signifie pas qu’une autorité extérieure limitante va nous freiner mais qu’à l’inverse, nous entrons dans ce cycle parce que nous l’avons choisi et que nous le communiquons à l’inconscient collectif. Ce cycle signale (au monde) le désir de se poser, d’être à sa place et de conscientiser davantage ce qui, éventuellement, entrave cet état d’être. C’est une information et un planning volontaires, pas nécessairement conscients.

Il n’y a jamais de punition, il n’y a que de l’amour et la façon de nous arranger avec cela. Ouvrir les yeux empêche de se prendre des murs ; le mur n’est pas une punition, c’est le résultat de notre cécité temporaire qui induit l’apprentissage. Tout se passe en soi, nous sommes maîtres et maîtresses de notre vie et l’objectif est de le conscientiser pour en reprendre les rênes. La numérologie est un des moyens d’y parvenir, un outil d’éveil et surtout de réveil !

Share Button

Nouvelle et dernière session de formation 2020

A partir de janvier 2020 débutera la dernière session de formation 2020 pour la numérologie.

ecole numerologie

Il est encore temps de s’inscrire  si vous désirez acquérir des connaissances complètes sur la Numérologie et pourquoi pas même, l’exercer.

Je rappelle que cette formation se déroule sous forme de modules, il y en a trois. Chaque module qui couvre trois mois comprend donc trois cours et trois visio-conférences pour bien les intégrer. Tous les renseignements se trouvent sur la page Ecole.

Share Button

Après-midi découverte de son thème numérologique

decouverte theme numerologiqueA Castres (81), en petit groupe, je vous invite à découvrir votre propre thème numérologique, dans le ludique et la bienveillance afin d’en tirer le meilleur pour vous-même et de goûter à cette merveilleuse discipline.

Ces rendez-vous auront lieu l’après-midi aux dates indiquées sur l’affiche. Réservation obligatoire. D’autres dates pourront être proposées.

Share Button

Apprendre la numérologie est une aventure

numerologie

L’apprentissage de la Numérologie passe, au départ, par l’attrait des nombres, des cycles et autres symboles en quête de chemins alternatifs, eux-mêmes dispensateurs de nouvelles lumières. Son abord paraît simple et accessible avec les résultats rapides et prometteurs qui en ont fait et font encore son succès.

Pourtant, au fil de l’étude, une transformation douce et profonde de nous-même se profile, inattendue, discrète mais riche de changements intérieurs.

En premier lieu, le langage des nombres se révèle comme un référentiel universel inédit provoquant une ouverture majeure dans notre vision du monde. Avec le temps, nous finissons d’ailleurs par penser « Nombres ».

papillon numerologie

L’immersion complète dans ceux-ci (sans vulgarisation aucune) nourrit inéluctablement notre compréhension d’autrui mais aussi de nous-même avec, à la clé, d’indéfectibles prises de conscience. En effet, la mise en lumière globale et détaillée de tous les aspects de notre thème numérologique dégage des ressources, des talents, des angles de vue différents et des zones d’ombre insoupçonnées, toujours dans la bienveillance et le respect ; et surtout sans connotation punitive et karmique délirante. Nous sommes dotés de libre-arbitre et découvrons des façons de l’exercer, sans subir.

La Numérologie ne peut évidemment pas tout apporter sur un plateau, tout expliquer mais avec le concours de notre intention et persévérance, elle tend à donner le maximum.

En second lieu, les bienfaits réels constatés lors de son intégration pourraient être qualifiés de « Numérothérapie » car leur efficience est indéniable, notamment en terme de conscience.

Bien sûr, des remises en question sont à prévoir tant dans la manière d’appréhender les choses que dans la numérologie elle-même. Apprendre la numérologie n’est pas apprendre une énième croyance égotique, c’est véritablement acquérir une discipline et une méthode dans la lucidité, la transparence, en légitimant ses outils quitte à en abandonner certains.

C’est par ailleurs, considérer pleinement le monde des lettres, monde aujourd’hui encore inexploré ; les 22 lettres hébraïques et les 10 premiers nombres constituent les 32 voies de la sagesse. Elles méritent donc de s’y attarder quelque peu, pour faire dans l’euphémisme.

Pour conclure, la Numérologie reprend les atours d’une philosophie de vie avec son formidable lot d’enseignements enrichissants, le reste est entre nos mains.

Passionnément vôtre !

Share Button