Archives par étiquette : numérologie

Comment mener à bien une consultation

Conseils pour mener à bien une consultation

Rappel déontologie et éthique

La numérologie est une discipline dévolue au bien-être et à l’évolution de la personne qui vous consulte donc :

  • évitons l’aspect « karmique » souvent punitif et culpabilisant en lui préférant le binôme « forces/fragilités ».
  • respectons le libre-arbitre et l’instant présent, nous ne sommes pas là pour dérouler un destin tout tracé et prédictif laissant le consultant devant le fait accompli. Il s’agit au contraire de mobiliser ses ressources et de lui permettre d’en user à bon escient.
  • A la fin d’une consultation, le consultant doit repartir plus fort et plus libre, plus proche de lui-même.

anahata

Avant la consultation

Ne pas négliger notre part d’intuition évidemment qui, parfois se dissimule ou se mélange à nos pensées courantes. Alors comment faire pour la reconnaître ?

Lorsque vous montez et analyser le thème d’une personne, observez bien votre ressenti :

  • le thème vous inspire, vous ressentez fluidité et joie. Cela signifie probablement que le consultant est bien ouvert, qu’il vous laissera le « lire » et qu’ainsi la consultation sera aisée, profitable et agréable.
  • Le thème vous paraît peu parlant, vous bloquez, ressentez le besoin de réviser certains aspects, de vous documenter. Cela signifie que le consultant est probablement défensif (ça arrive), qu’il faudra l’aider à s’ouvrir en faisant vos preuves au début de l’entretien, avec confiance. Ne vous découragez pas si parfois il réfute vos propos ; confirmez-les en recourant à des métaphores, soyez le plus clair possible.
  • d’une manière générale, notez tout ce que vous ressentez au moment d’entrer au contact avec le thème, que ce soient des pensées vagabondes, des émotions, des sensations internes dans le corps etc.

Réalisez que votre état d’être à ce moment là est en rapport avec la personne, ne vous l’attribuez pas, c’est essentiel !

arbres de nombres

Pendant la consultation

  • Les nombres ne mentent jamais ! Ils s’expriment toujours, directement ou indirectement, faites leur confiance !

Si par exemple, le consultant ne semble pas vivre un nombre apparemment ou extérieurement, il le vit par compensation, intérieurement ou en fantasme ; n’hésitez donc pas dans ce cas à décrire les types de fantasme relatifs à ce nombre, cela aidera le consultant à comprendre qu’il le vit et finalement à s’ouvrir davantage. En outre, il pourra mesurer le décalage par rapport à son manque d’affirmation « extérieur ».

  • Par ailleurs, n’oublions pas que les gens se comportent différemment dans leur vie sociale et intime ; dans cette dernière, le naturel revient souvent au galop et confirme le vécu du nombre en question. Il faut alors lui conseiller de vivre ce nombre dans tous les secteurs de sa vie, que c’est, pour lui, une nécessité vitale tout en respectant son propre rythme.
  • Restez à l’écoute du consultant, voyez comment il comprend ou intègre ce que vous lui transmettez. Le but ici n’est pas le monologue mais de l’aider ; reformulez donc si nécessaire jusqu’à ce que le message passe à minima. Si ce n’est pas possible, lâchez prise et concentrez-vous sur ce qui est possible de faire passer.
  • restaurez son esprit de décision, sa capacité à choisir sa vie, son libre-arbitre en somme. Gardez cette idée à l’esprit comme axe central de la consultation.
  • Bien insister sur les qualités du sujet (souvent dépréciées) comme des ressources presque inépuisables. Concernant les faiblesses, les faire accepter et contacter leurs ressources associées (voir inclusion notamment) ; des faiblesses bien utilisées deviennent de grandes forces.
  • dynamisez le consultant avec de petits objectifs ; un escalier est plus facile à monter marche après marche, les grandes résolutions tournent généralement au fiasco et finissent par dégrader l’estime de soi. A chaque jour suffit sa peine !
  • insistez également sur le respect de soi, de l’enfant intérieur, les besoins fondamentaux donc, indiquées notamment par le nombre de vie puis le chemin de vie et l’expression.
  • prenez votre temps, respectez tout ce qui vous vient pendant la consultation même si cela ne semble pas provenir des nombres, ce sont des informations.
  • Une fois que vous pensez avoir fait vos « preuves », n’hésitez pas à poser des questions, vous pourrez alors aller beaucoup plus loin, particulièrement pour les projets.

numerologie centrale

N’oubliez pas que la vie est un jeu de pistes et que votre « rôle » consiste simplement et modestement à donner au consultant quelques repères, indications, jalons afin qu’il retrouve son chemin.

Nous ne sommes pas tout-puissants, chaque être humain est un mystère, les voies divines restent impénétrables. Ne l’enfermez à aucun moment dans des considérations rigides.

Attention aux projections de l’effet miroir, le consultant représente quelque part une partie de vous-mêmes à aimer et stimuler, soyez-en conscient ! Il n’est pas autre, comprenez-en les enseignements pour vous deux.

Pour finir, sachez mettre un terme à la consultation (après le sentiment du devoir accompli), c’est essentiel.

Share Button

Les maisons astrologiques en numérologie

Le cycle des maisons astrologiques est un cycle annuel qui démarre à l’anniversaire et qui dépend donc de l’âge, pour connaître le vôtre reportez-vous au tableau ci-dessous ou au logiciel Mirieur.

maison astrologique

Son importance très significative fait douter certains numérologues sur la période couverte par l’année personnelle.

Ces cycles donnent des indications pertinentes sur des secteurs ciblés opérant dans l’année.

La signification des maisons reprend les mêmes bases qu’en astrologie, toutefois, eu égard à l’ancienneté de celles-ci (peu remises en question), j’ai rajouté les différences subtiles observées en numérologie, plus douces et modérées.

Maison I

astrologie : point de vue moral et physique, le caractère, les aptitudes, les dispositions intellectuelles, morales et sentimentales ; le tempérament, la vitalité, la durée de vie.

Santé : la tête, les yeux, les dents et la bouche

numérologie : commencement, l’initiative, le moi, l’énergie, la volonté, la pulsion de vie, la relation au masculin, au père, au fils.

 

Maison II

astrologie : le matériel, l’argent, les biens, les gains dus au travail, l’habileté manuelle, le savoir faire, le milieu professionnel.

Santé : problèmes lymphatiques, gorge, poumons

numérologie : abondance-manque, les besoins, les acquisitions, la relation à l’argent, la relation au féminin, à la mère, à la fille.

 

Maison III

astrologie : les frères, les sœurs, les collatéraux, les voisins, toutes les relations avec lesquelles on ne vit pas ; l’instruction, le savoir, les sympathies et antipathies, les écrits, les papiers, le courrier etc.

santé : bras, mains, épaules, bas de la gorge.

Numérologie : les créations, récréations, les loisirs, le démarrage d’une activité, la paperasse, les petits déplacements, le relationnel, les contacts.

 

Maison IV

astrologie : le père et la mère, l’influence des anciens, l’hérédité, les legs, le nom et le foyer.

Santé : estomac, bronches, poumons, hérédité

numérologie : le foyer, la maison, le lieu de vie (professionnel également), les parents et grands-parents, la mort (symbole), le nom (patronyme), l’ancrage et le travail.

 

Maison V

astrologie : les propres enfants, les plaisirs, les instincts, les jouissances des sens, le bonheur, l’honneur, l’éducation (des enfants).

Santé : cœur, estomac et dos

numérologie : les rencontres, les nouvelles expériences, le changement de rythme, les excès, la fuite, l’information et la communication et les liens.

 

Maison VI

astrologie : la vie domestique, les services, la servitude, les groupes, la famille éloignée, les questions de santé, les auxiliaires (assistants), les animaux domestiques.

Santé : la maladie en elle-même, la vieillesse, la nutrition et les reins.

Numérologie : les obligations immédiates, les habitudes domestiques à revoir, la zone de confort, le bien-être, le service, les groupes, la famille en tant qu’esprit de groupe, les animaux.

 

Maison VII

astrologie : la relation entre complémentaires ou opposés, le mariage, les associations, les contrats, les procès, amour-haine, rupture etc.

santé : reins, organes génitaux internes, vessie, intestin.

Numérologie : mariage des contraires, donc mariage, association, contrat, signature et l’inverse.

 

Maison VIII

astrologie : tout ce qui touche à la mort, hérédité, héritage, tristesse, fin de vie ; évolution, destin.

Santé : colonne vertébrale, rectum, organes génitaux externes.

Numérologie : le thème de la mort, le processus de transformation (évolution), les affaires, l’argent, la justice (procès), la loi, l’administration, la sexualité, la morale et les gens en rapport avec ces domaines.

 

Maison IX

astrologie : religion, philosophie, foi, la spiritualité, les voyages par delà les mers, l’art, la réputation.

Santé : cuisse et hanches

numérologie : spiritualité, évolution, création, mais aussi le détachement forcé, l’éloignement volontaire ou involontaire de gens ou de choses, la fin, la conclusion, l’étranger.

 

Maison X

astrologie : la situation sociale avec ses réalisations, ses acquis, sa position, sa fortune.

Santé : genoux et autour.

Numérologie : situation sociale, profession, situation générale, évolution sociale personnelle, ambition, les changements de vie. Pour les femmes, signifie également le mariage.

 

Maison XI

astrologie : altruisme, entraide, collaboration, fruits du travail, aide en tout genre, les appuis, le dévouement.

Santé : entre les genoux et les chevilles.

Numérologie : les projets, les espoirs, les rêves, les utopies, la spiritualité, les aides et appuis, la fraternité et l’inverse.

 

Maison XII

Important : la description de cette maison en astrologie est catastrophique et, en numérologie sensiblement différente, heureusement !

astrologie : les problèmes en tout genre, les tromperies, mensonges, les ennemis, la maladie, l’exil, la prison, l’hôpital, la dépression etc.

santé : pied et orteils

numérologie : entrée dans un important système soit l’administration par elle-même ou un hôpital par exemple pour un travail, un accouchement ou un petit bobo ; engagement dans un contrat à long terme, un crédit immobilier, engagement formel, les choses cachées donc l’occulte.

Share Button

Savoir désapprendre

Savoir désapprendre est un principe d’évolution incontournable et ce, quel que soit le domaine auquel cela s’adresse.

Ne rien prendre pour acquis, remettre en cause les savoirs établis permet l’avancement dans toute discipline. En science comme ailleurs, historiquement, la connaissance a subi des revirements prodigieux, des dépassements de théorie libérateurs évitant les voies de garage.

La progression passe par là !

desapprendre

La Numérologie est particulièrement concernée par ce principe car c’est une jeune discipline d’à peine un siècle même si la science des nombres dont elle est issue est antédiluvienne.

Peu d’auteurs en sont à la source ce qui rend son apprentissage étriqué, limite dogmatique ; aussi, de nombreux numérologues devenus chercheurs pour sortir de l’ornière, ont amené ça et là, quelques nouveautés inédites mais fragiles et souvent peu concluantes en raison d’un manque de culture et d’expérience dans les domaines kabbalistiques essentiels.

Par ailleurs, la remise en question s’avère difficile. Nous avons tous tendance à nous asseoir sur le fondement que représente le premier savoir acquis, fut-il erroné. Nous le considérons comme une base pour le déploiement vers des horizons plus vastes. Faire vaciller ce fondement, fragilise, suppose l’écroulement des postulats de départ pratiqués depuis le début.

C’est pourtant ce qu’il faut faire de temps à autre. La Numérologie s’y prête volontiers puisqu’à l’heure actuelle, différentes « écoles » coexistent tant bien que mal et se disputent des visions parfois incompatibles, créant des querelles de clochers :

  • Numérologie à un ou plusieurs prénoms
  • considération arbitraire des dettes karmiques
  • la question des maîtres-nombre surexposée
  • la date de prise en compte des changements de cycle, notamment l’année personnelle.
  • L’adoption des surnoms ou diminutifs
  • Etc…

J’ai dû trancher ces questions après avoir pratiqué les unes et les autres puis abandonné des pans entiers qui m’avaient été enseignés, avec le doute pour compagnon.

Par honnêteté, le ou la numérologue doit se positionner aux vues des résultats :

ça doit marcher !

L’étude numérologique se doit d’approcher au plus près la réalité du consultant au mépris de toute autre considération égotique. Il y va donc de sa responsabilité, il n’est pas là pour l’auto-satisfaction ou en mettre plein la vue mais bien pour aider le consultant dans le respect du libre-arbitre (voir déontologie).

Ainsi, si les connaissances acquises ne donnent pas suffisamment de bonnes réponses, il faut les remettre en question, quitte à perdre le sentiment de maîtrise si confortable (pour l’égo).

Dans le blog, autant que faire se peut, j’explique donc « mon pourquoi » des calculs et des interprétations mais je vous encourage à chercher par vous-mêmes et ne pas les prendre pour argent comptant même si j’en valide l’efficacité.

De surcroît, bien que pertinente, la numérologie ouvre des perspectives importantes quant à son évolution future car elle n’a pas encore livré tous ses secrets, bien au contraire ; il est des domaines où elle pêche encore du fait de sa jeunesse où elle n’est pas encore aboutie.

J’y travaille et vous encourage à faire de même, en gardant un esprit critique affûté doublé d’une inspiration débordante, capable de tirer des enseignements adaptés de la science des nombres.

La créativité est nécessaire mais pas suffisante, il faut lui adjoindre la culture éclairée des anciens avec intégrité et lumière.

Une bonne pratique est une pratique évolutive !

Share Button

Méthode d’interprétation inclusion

inclusion

L’inclusion est un des éléments les plus ardus de l’interprétation en numérologie au point que certaines personnes se sentent démunies face à elle, et on les comprend.

Voici donc quelques conseils qui, j’espère, éclaireront le sujet et faciliterons votre intégration de ce joyau.

J’ai ainsi créé une liste pour vous guider dans cette tâche ; parcourez-la et n’en retenez que ce qui vous convient, chacun(e) selon son rythme. Cette liste est présentée par ordre d’approfondissement, il n’est pas utile pour autant de tout faire et de tout comprendre, elle vous indique simplement un chemin, une méthode voire une direction pour vos recherches.

1 Tout d’abord, prenez votre temps, respirez puis observez l’inclusion. Laissez-la infuser en vous sans réflexion, n’oubliez pas que la numérologie est aussi un support de perception et d’intuition.

Que ressentez-vous face à ce petit tableau plein de nombres ?

2 Y a t-il une prédominance des nombres pairs ou impairs ? Ce qui est déjà une indication du type d’énergie valorisé (yin ou yang).

3 Un nombre se répète t-il dans plusieurs cases ?

Si oui, faites la somme des « cases » dans lesquelles il est présent, c’est un autre bon indicateur.

Ex : 4 en 1 (dans la case 1) et 4 en 5 donnent finalement un 4 en rapport avec le 6, dont le domaine fera l’objet d’un travail ou du travail (c’est la même chose).

4 Y a t-il des zéros, un ou plusieurs ?

Si c’est le cas, détachez-vous du pseudo aspect dit « karmique ». S’il y en a plusieurs, comme précédemment faites la somme des « cases » où il est présent. Le ou les zéros définissent un domaine particulier, un véritable talent, dans lequel le chemin de vie officiera particulièrement.

5 interprétez chaque case qualitativement. Vous pouvez vous aider de l’interprétation schématique de l’inclusion.

Pour les plus avancés(es)

6 Prenez le nombre de l’Expression :

quel nombre occupe sa propre case ?

Ex : exp 3, regardez quel nombre est dans la case 3 et en déduire les affinités et conflits.

Est-il par ailleurs dans une ou plusieurs cases ?

Ex : s’il est dans la case 4 par exemple, l’expression se fera dans les domaines du 4 et sera peut-être un peu retardée (c’est juste une piste, à vous de fouiller).

Vous pouvez regarder également la structure et la motivation de la même façon.

7 Même chose avec le chemin de vie.

8 Rapprochez la case 1 de l’expression, ces deux nombres parlent du père et de la relation au père.

9 Même chose avec la case 2 et le chemin de vie : la mère.

10 Utilisez les clés d’interprétation de l’inclusion pour comprendre les ressources déployées, ainsi que la diagonale d’évolution.

Pour celles et ceux qui n’ont pas froids aux yeux et qui veulent devenir fous…

11 Suivez un nombre dans tout le thème.

Ex : exp3 > voir case 3 > 4 en 3 (par exemple).

Repérez s’il y a des 4 dans le thème, quel que soit l’endroit, ils favoriseront l’expression.

Repérez s’il y a des 3 dans le thème, quel que soit l’endroit, ils favoriseront la structuration.

Qu’y a t-il dans la case 4 ? puis suivre ce nombre et ainsi de suite.

Vous pouvez suivre le nombre du CV mais aussi n’importe quel nombre du moment qu’il est présent.

Share Button

Clé d’interprétation inclusion 2

cle interpretation

Intéressons-nous maintenant à la diagonale 1, 5, 9 de l’inclusion classique.

Cette diagonale est celle de l’évolution du sujet.

– Le nombre 1 étant le point de départ de la numération, la case 1 décrit l’énergie du commencement en toute chose, de l’enfance, du démarrage…

Le nombre de la case 1 couvre donc la période du premier cycle du plan de vie (mois de naissance), cycle dit « formatif ».

– Le nombre 5 étant le LIEN entre l’avant et l’après, le tournant, l’expansion, le milieu, la case 5 décrit l’énergie du développement, du pivot après le démarrage et avant toute conclusion. Le nombre contenu dans la case 5 couvre ainsi la période du second cycle du plan de vie (jour de naissance), cycle dit « productif ».

– Le nombre 9 figurant le terme, l’échéance, l’arrivée, l’accouchement, la case 9 décrit l’énergie de l’achèvement, de « comment on termine » toute chose. Le nombre contenu dans la case 9 couvre alors la période du dernier cycle du plan de vie (année de naissance), cycle appelé « la moisson ».

Cette diagonale de l’évolution se superpose donc parfaitement aux trois cycles du plan de vie.

Par ailleurs, notez que nous vivons une journée comme nous vivons notre vie ; la diagonale nous parle conséquemment de chaque jour, du matin, du milieu de journée et du soir.

Il en va de même pour une action, pour tout instant avec un début, un développement et une conclusion.

Une journée, un instant sont le miroir de notre vie !

En opérant des ajustements sur le vécu d’une simple journée par le recours aux prises de conscience, au travail intérieur, nous affectons positivement notre vie toute entière.

Prenons un exemple :

Inclusion

5

Matin, enfance, démarrage d’un projet etc.

4

Milieu de journée, âge adulte, développement du projet etc.

3

Soir, maturité, achèvement du projet

Énergie rapide le matin, passage à l’acte facile, fluidité et impulsivité.

Plus tard, énergie lente, vérificatrice, de consolidation, application, vérification

Puis joie, enthousiasme, créativité, dispersion, manque de concentration etc.

Dans ce cas de figure et dans une optique évolutive, si la personne parvient à se poser au démarrage avec sérénité, la nouvelle dynamique obtenue s’établit durablement, à tout moment de la vie, à toute action, ad vitam eternam.

L’intérêt de cette diagonale est donc multiple ; elle permet en premier lieu de bien comprendre son thème ou celui du consultant puis secondairement, elle offre l’opportunité d’optimiser ses actions, son vécu aux moments concernés, que ce soit dans une journée ou dans la vie, tout en tenant compte des vibrations présentes, en les intégrant plutôt que de culpabiliser.

Si l’on sait, à titre d’exemple, que l’on se trouve dans une période « gouvernée » par le 4, rien ne sert de s’énerver, on possède dorénavant le mode d’emploi en toute tranquillité.

A terme, cette diagonale nous ouvre une fenêtre sur notre croissance personnelle en nous montrant si ou comment, nous avons dépassé certaines énergies « bloquantes » et donc les croyances associées. Toujours avec notre exemple d’une énergie 4 (je n’ai rien contre le 4 😉 ), si l’on observe que les périodes gérées par ce nombre se fluidifient, alors c’est gagné, c’est une victoire personnelle !

Le changement intérieur est consommé, les anciens schémas sont devenus obsolètes.

D’ailleurs, les moments se répètent jusqu’à ce que nous ayons compris, jusqu’au vécu de l’instant présent !

Clé interprétation de l’inclusion 1

Share Button