Archives par étiquette : partie 1

Expression (part1)

Parlons un peu de l’expression, à savoir les éléments calculés à partir des prénoms et du nom de naissance et qui dessinent le caractère.
Comme précisé dans un précédent article, plusieurs écoles s’affrontent pour le calcul de l’expression, avec le prénom usuel ou l’ensemble des prénoms.
Personnellement, après avoir pratiqué avec le seul prénom usuel, j’ai vite bifurqué vers l’utilisation de tous les prénoms, méthode, à mon sens, plus efficace, complète et surtout plus cohérente.
Comment se passer des prénoms secondaires pour l’étude intégrale d’un individu alors que dans l’inclusion (comptage des lettres) ils sont indispensables ?
Nous verrons plus tard leur fonction essentielle.
Signalons toutefois, que l’analyse de l’expression avec le seul prénom usuel apporte un éclairage utile sur l’image sociale du sujet mais ne renseigne pas sur son potentiel véritable.

Ceci étant dit voyons le calcul.

La valeur des lettres suit l’ordre alphabétique en base 9, comme suit :

123456789
ABCDEFGHI
JKLMNOPQR
STUVWXYZ

Prenons un exemple: Alain Kevin Dupont, je sais ce n’est pas très original…

réduction voyelles259= 16/7
somme voyelles11149= 34
valeur voyelles1  19 5 9 3   6
NOMALAINKEVINDUPONT
valeur consonnes 3    52  4  54  7  52
somme consonnes81118= 37
réduction consonnes829= 19/1
total voyelles + consonnes192527= 71
total réduit179= 17/8

Petites explications.
Séparons bien les voyelles des consonnes et affectons à chaque voyelle sa valeur numérique, même chose avec les consonnes.
La ligne du dessus (pour les voyelles et du dessous pour les consonnes) correspond à la somme de ces lettres puis au dessus encore leur réduction (11=1+1=2).

Tout en dessous, c’est le total voyelles + consonnes.
Il ne reste plus qu’à faire horizontalement la somme des voyelles, des consonnes et du total.

Expression partie 2, expression partie 3

Share Button

Bien débuter en Numérologie (partie 1)

Nombreux sont ceux qui souhaitent apprendre cette discipline pour ne pas dire cette science au risque de faire bondir certains…
La Numérologie est en effet prometteuse pour qui veut comprendre qui il est, les autres, les cycles qui jalonnent la vie etc …
Dans un but strictement prédictif, passez votre chemin, la prospective est tout au plus permise ; la Numérologie est un outil d’évolution respectant et favorisant le libre arbitre de chacun et en aucun cas ne devra délivrer de destin tout tracé, arrêté avec comme promesse, amour, argent et célébrité.
Quoi qu’il en soit, pour l’étudier, la première étape consiste en l’achat d’un livre d’initiation parmi l’offre pléthorique proposée.
Alors voilà, comment démêler l’écheveau sachant qu’il y a en outre plusieurs écoles  ?
Les conseils que je vais donner n’engagent évidemment que moi qui pratique une des Numérologies les plus répandues que j’ai pu éprouver sans ménagement au fil du temps.

Il existe donc deux tendances principales, celle qui utilise le prénom usuel pour le calcul de l’expression et son pendant qui prend en compte l’ensemble des prénoms de l’état civil.
C’est sur cette dernière que mon choix s’est porté car à mon sens plus complète, cohérente et surtout plus efficace.
Choisissez donc un livre privilégiant cette approche ; pour s’en assurer, allez au chapitre calcul de l’expression et si l’ensemble des prénoms est utilisé, c’est tout bon !

Ensuite, avant d’apprendre la totalité des calculs d’un thème dont certains frisent la déraison voire l’ambition créative des auteurs, concentrez-vous simplement sur l’intégration des neuf premiers nombres en calculant les années personnelles de vos proches et en analysant, comparant, affinant jusqu’à percevoir et ressentir clairement la vibration numérologique.
Votre meilleur cobaye est vous-même, alors faites un examen attentif de ce qui vous arrive chaque jour et comparez avec la vibration du jour personnel, faites de même avec le mois et l’année et ça va rentrer tout seul, ça va infuser !
Quand vous commencerez à bien sentir les nombres, passez aux calculs de l’expression et analysez à nouveau votre entourage.
Ne soyez pas pressés surtout.

Une autre notion importante : être honnête avec autrui et soi-même.
Des résultats probants et indiscutables vous montrerons que vous êtes sur la bonne voie, ne vous contentez pas d’un flou artistique, globalisant adaptable à chaque personne avec lieux communs.
Sachez désapprendre ; les livrent apportent aussi leur cortège d’inepties que malheureusement vous intégrez quand vous apprenez la Numérologie. Il faut savoir s’en défaire.
J’ai personnellement étudié auprès d’un numérologue d’une certaine tendance puis ai passé des diplômes reconnaissant la qualité de mes interprétations mais quand je me suis réellement confronté à l’expérience de la consultation, quelques échecs bien sentis m’ont obligé à revoir les bases de mon apprentissage.

Ne vous faites pas de cadeau mais prenez du plaisir à découvrir les finesses et les subtilités de cette magnifique discipline qu’est la Numérologie.

Bien débuter partie 2, Bien débuter partie 3

Share Button