Archives par étiquette : numérologie

Inscription formation numérologie 2021/2022

Démarrage en octobre 2021, places limitées

ecole numerologie centrale
Ecole numérologie centrale

Les inscriptions sont ouvertes pour la formation qui démarrera en octobre 2021.

Pour rappel cette formation se déroule par modules (trois exactement de 3 mois chacun) sans tacite reconduction, elle est très complète et permet de s’immerger profondément dans la numérologie pour la passion ou l’exercice professionnel, le tout avec un suivi personnalisé.

Les inscriptions se font par mail

Vous retrouverez l’ensemble des informations sur la page École.

Le Nombre de Vie

The Nombre !

Consacrons un article à ce nombre car il n’est pas considéré comme il le mériterait c’est-à dire Essentiel.

J’en ai déjà parlé à de nombreuses reprises mais il est bon d’y revenir.

Le Nombre de Vie (NdV) est la synthèse la plus parfaite et la plus aboutie du thème numérologique puisque il représente la somme de l’Expression et du Chemin de Vie. Il porte des noms divers et variés selon les numérologues.

Nombre de Vie
Nombre de Vie (cliquez sur l’image pour l’avoir en grand format)

Calcul :

Pour ne pas faire n’importe quoi, il faut ajouter les nombres purs soit bruts de l’Expression et du CV, ce qui nous donne : 71 (expression) + 1998 (CV brut) = 2069 = 17/8

Vous pouvez recourir au logiciel Mirieur si besoin. Pour les interpréter, reportez-vous à la caractérologie des nombres, particulièrement adaptée.

En conséquence, quand une personne vous demande naïvement quel est son nombre, si vous désirez répondre à cette question simpliste, il suffit de lui donner son Nombre de Vie ; c’est la réponse la plus évidente et logique.

Néanmoins, dans la vulgarisation et la mode numérologique, d’autres vedettes s’invitent tels les maîtres-nombres et surtout, le Chemin de Vie, la star !

Il faut dire qu’il est bien pratique, facile à calculer contrairement à l’Expression.

Le CV est indéniablement un poste-clé du thème mais il est loin de tout expliquer et surtout, il est partiel ; ceci est un point important.

Toujours dans la vulgarisation, l’analyse numérologique est fragmentée, on étudie les éléments de la date de naissance d’un côté comme le CV par exemple et de l’autre, ce qui vient des lettres. C’est, à mon humble avis, un non-sens, une erreur malheureusement galvaudée.

Pour simplifier mon propos, c’est comme décrire une personne par son côté droit puis par le gauche ou encore par la tête puis les jambes ; une personne et un thème forment un ensemble, une synergie de nombres différents mais inséparables.

Donc, si vous analysez un CV, demandez-vous (après l’avoir dépeint) ce qu’en pense l’Expression. La réponse tient dans l’essence des deux soit la somme soit encore le NdV. Inversement, vous analysez l’Expression, demandez-vous ce qu’en fait le CV. Même réponse, le Nombre de Vie !

Le Nombre de Vie est l’ultime synthèse, le nombre qui résume tout si l’on ne doit en retenir qu’un.

Pour vous aider dans cette approche, vous pouvez consulter l’article suivant qui traite de ces questions.

D’une manière générale, dans la démarche analytique d’un thème, dès que vous vous intéressez à un nombre qui provient de la date de naissance, vous devez ajouter ensuite l’Expression (synthèse des lettres) pour obtenir le résultat complet. Pareillement, quand vous étudiez un nombre provenant des lettres, ajoutez ensuite le CV (synthèse de la date de naissance) afin de comprendre la réaction du sujet à ce nombre. L’un ne marche pas sans l’autre, la tête et les jambes en quelque sorte, c’est le principe de la réaction abordé dans l’article “Clé d’interprétation de l’AP” ou encore celui-là “Clé d’interprétation de l’inclusion“.

Revenons au Nombre de Vie.

Concrètement, une personne qui possède un CV1 vous consulte ; naturellement, vous lui délivrez les mots suivants : dynamisme, autonomie, leadership, autorité etc. Si maintenant, cette même personne dispose d’une Exp3 alors son NdV fait 4, contrariant quelque peu l’impulsivité et le festif du 3 et du 1. La personne sera globalement plus mesurée, plus progressive et mettra l’accent sur des valeurs sures, la sécurité, et parfois l’administration par exemple. C’est un exemple caricatural, j’en conviens. Mais passer à côté du Nombre de Vie revient à passer à côté de l’interprétation.

Le Nombre de Vie éclairera toujours la réponse réelle, la réaction entre l’Exp et le CV.

C’est le minimum et le réflexe à adopter, la prise en compte de ce nombre est incontournable !

“La Pie Bleue” roman de Cébéji

Comment parler d’art dans un blog de numérologie ?

roman la pie bleue

C’est simple, il suffit d’être en MP5 au mois de juin et, ce même mois, le 1er exactement, de sortir un roman dans les points de vente. Je ne suis donc pas complètement hors cadre 😉

Le 5 peut tout se permettre alors allons-y !

« La Pie Bleue » ne parle pas de nombres (quelques traces quand même), c’est une fiction contemporaine qui parle du regard que l’humain peut porter sur notre société avec humour, amour et esprit critique, on ne se refait pas 😉

Pour en savoir davantage sur ce roman, je vous invite à consulter cette page.

Je ne vous accapare pas plus longtemps.

Enjoy !

La Numérothérapie

La conscience émane aussi des nombres

Le point commun entre toutes les thérapies, s’illustre par la prise de conscience ou par le réalignement énergétique.

Les problèmes de la psyché sont, par définition, inconscients, sous forme de « blocages », croyances, identifications multiples aux parents, interdits surmoïques et autres. Ces problèmes agissent dans l’ombre, à notre insu, secondés par le mental qui les justifie par des raisonnements issus de ce même inconscient.

Dès lors que le conscient gagne du terrain sur l’inconscient, des zones d’ombre s’éclairent puis libèrent les charges cachées.

yin yang
numérothérapie

Quel rapport avec la Numérologie ?

Il est direct mais à plusieurs niveaux.

Découvrir ou apprendre la Numérologie nous confronte au langage universel des nombres, celui des symboles primordiaux, à la racine de toute vibration. Ce langage est au service d’énergies relatives au domaine de la conscience, il procède par infusion progressive, ce qui entraîne une osmose, un transfert lumineux à notre profit. Une forme de vérité subtile et « crue » s’impose à nous et chahute nos croyances, nos convictions trop établies, nos parts d’ombre. Dès lors, les nombres se présentent comme un miroir reformant, d’essence thérapeutique.

Ce miroir nous montre comment nous « vibrons » nos nombres, comment ils tentent de nous faire vibrer, il nous prend sur le fait, nous surprend, nous invite à établir des connexions entre l’apparent extérieur (le contexte, les événements) et la réalité intérieure. Il nous invite à décoder les enseignements de chaque jour, à comprendre ce qui se joue à travers eux et ainsi, libérer ce qui est attendu de nous-même.

Il nous rappelle que nous avons les clés et nous livre leur mode d’emploi, trop souvent oublié ou dénié.

La Numérologie confirme que nous sommes créateurs(trices) de notre vie, d’une façon ou d’une autre, toujours en accord avec nos nombres mais à des degrés vibratoires différents. Il nous appartient de les laisser vibrer simplement et pleinement pour accroître notre rayonnante sérénité et notre souveraineté.

Tout ceci se déroule progressivement, parcimonieusement comme un chemin se fait pas à pas.

C’est tout cela la Numérothérapie !

2021: perspectives numérologiques

Un aperçu de ce qui pourrait se produire en 2021 ; c’est une étude prospective et non pas prédictive, à la lumière générale des nombres qui la gouvernent. L’instant présent reste notre plus beau présent.

La période actuelle s’inscrit dans le troisième millénaire mais également dans le 21ème siècle, ce qui donne deux occurrences du nombre 3 (21=2+1=3). De plus, 2020 correspond à la 21ème année de ce siècle même si 2020=4. De ce fait, nous obtenons un triple 3 pour 2020 dont deux 21.

C’est bien l’indication majeure d’une période clé car le nombre 3 procède à l’émergence, au bourgeonnement voire à l’ouverture sur une vie augmentée. Ceci est un préambule.

2021 perspectives numérologiques

Les années 2000 (de 2000 à 2099) sont gouvernées par le nombre 20. 2020 est un nombre symétrique qui renforce ses vertus . Or le 20 nous expose le principe de la « résurrection », tout comme l’arcane « le Jugement » du tarot de Marseille.

La résurrection définit le passage à l’immortalité, l’ultime rappel à la « vie éternelle ». Dans un monde de séparation dans lequel l’unité n’est plus perçue, il y a donc deux façons d’envisager le principe de résurrection/immortalité : par la verticalité ou l’esprit ou par son ersatz horizontal avec l’ego associé. Cette question semble conceptuelle et pourtant 2020 l’a posée directement à travers une menace létale concernant la vie humaine elle-même mais aussi son mode de vie économique et social. La perception d’un monde qui semble s’arrêter, se retourner contre lui-même, mortel a été ressentie par tous. D’autant plus que 2020 donne 4, l’année du statique, du confinement et de la révision du cadre par excellence. Cependant derrière les apparences, c’est une étape de transmutation profonde, de renaissance au niveau des racines, à des valeurs plus éternelles et donc, en laissant « mourir » les vieux schémas, les anciens paradigmes.

L’année 2021 qui met cette fois dans la balance un 21 avec le 20 augure le début d’un « grand Œuvre » vécu différemment selon les axes choisis, verticaux et horizontaux. Selon les uns, un monde plus « beau » en caricaturant, verrait le jour tandis que selon les autres, un monde de création égotique et matérialiste plus coercitif apparaîtrait. Le 21 combat les illusions au profit d’une création plus pure, il est là pour exprimer ce qui est, c’est sa vocation. Il en résultera bon nombre d’émotions, positives à terme mais parfois difficiles à gérer pour celles et ceux qui s’accrochent aux mirages d’un passé révolu et obsolète.

Cette année 2021 devrait faire la part belle à la nature (humaine et terrestre) et surtout au questionnement sur la Qualité de Vie, sur le véritable sens de la vie, plus profondément.

2021=5, le nombre du changement, du tournent, du mouvement de la Vie en action et pour finir du coup de balai. Elle ne sera pas statique, loin de là. Un premier semestre jusqu’à juin environ poserait les fondations de ce changement avec probablement des « révélations » progressives et une augmentation graduelle de la conscience collective. Le seconde semestre quant à lui, en permettrait les applications dynamiques avec ancrage. Ce sera une année rapide et mouvementée.

Les premières remises en question collectives devraient se faire sentir en février. Le mois de mai annoncerait en quelque sorte l’amorce d’un nouveau cycle avec des perspectives renouvelées.

Il est donc nécessaire de bien rester centré, ouvert, souple et d’accueillir ce qui doit être positivement. En outre, par essence, c’est une année qui accroît la liberté grâce notamment aux préparatifs discrets et peu visibles de 2020. Les contraintes qu’elles qu’elles soient diminueront à terme.

Carpe diem !