Archives de catégorie : Expression

Différences entre expression, chemin de vie et nombre de vie

Les différences entre ces postes-clé

Les explications données dans les articles sur la caractérologie des nombres reprennent le symbolisme numérique adapté à la numérologie moderne.

Aussi vous pourrez vous en inspirer pour l’interprétation de l’expression, du chemin de vie et du nombre de vie.

Cependant, pour mener à bien cet exercice, il faudra considérer les différences intrinsèques à la fois importantes et subtiles de ces « postes-clé » du thème.

exp involution

Expression :

Son calcul découle des prénoms et du nom de naissance, qui, traditionnellement, sont le choix des parents (consciemment ou non), eux-mêmes inspirés par… (je vous laisse compléter selon votre senti).

L’expression émane donc de l’esprit, de l’Idée, d’en-haut, elle décrit un courant involutif, du haut vers le bas, à ancrer, bref, elle est involutive !

L’expression involuera au fil du temps, se réalisera, elle correspond au passage de l’idée (esprit) à la matière ; elle est en voie d’accomplissement, c’est donc tout d’abord un potentiel, qui teinte tout de même fortement le caractère et les désirs.

Prenons un exemple simpliste pour illustrer ce magnifique propos.

Un enfant doté d’une expression 3 manifestera dans l’image (potentiel fantasmé) les tendances du 3 et dans le concret, le 3 par défaut (ses défauts donc) c’est à dire qu’il cherchera à être le centre d’intérêt, sera capricieux, colérique, etc.

Ce n’est pas négatif, c’est l’imprégnation progressive !

Il faut bien comprendre qu’il n’Est pas encore un 3 bien incarné, il va “matérialiser” ce 3, se troisifier si vous voulez, en attendant il est davantage conforme à son chemin de vie et surtout à son nombre de Vie.

Le 3 est son pot en ciel qui infuse lentement (pardonnez ce jeu de mot galvaudé mais de circonstance).

L’expression, j’insiste, est en devenir mais elle est là et se fait sentir ; elle décrit l’être, son esprit, l’Idée qu’il tend à incarner !

Ses origines liées au “ciel” (plutôt paternelles donc) renvoient à la relation au père et conséquemment au père (mais pas seulement).

Revenons à notre exemple, deux cas de figure.

Enfant épanoui avec père qui assume son côté « artiste » et enthousiaste : expression valorisée par le père, enfant bien reconnu qui exprime ses émotions dans la fluidité et peut donner libre cours à ses élans créatifs.

Enfant dont le père est frustré, créatif contrarié, sauvegardant les apparences : l’enfant ressentira un cruel manque de reconnaissance et en sera avide ; il est négligé par son père, infantilisé voire rabaissé, considéré comme irresponsable malgré une apparence sociable et affable.

Pour affiner la relation au père, il est nécessaire de considérer la case 1 de l’inclusion  mais aussi la case du nombre de l’expression afin de déceler ses aspects particuliers (dans notre exemple la case 3).

Pour finir, repérer si le nombre de l’expression se retrouve dans une des cases de l’inclusion auquel cas vous aurez une information de premier ordre ; si l’expression 3 de notre exemple se retrouve dans la case 5, ce sera un 3 créatif en communication, séducteur, épicurien etc…

Important :

si par certains aspects, l’expression se manifeste peu dans la vie d’un sujet, en revanche, dans sa vie intime elle est omniprésente !

L’expression est intérieure avant toute chose et finit, dans le temps par s’extérioriser.

Ne pas oublier non plus sa triplicité, motivation, structure, expression.

cv evolution

Le Chemin de vie :

Cette fois-ci le calcul provient directement de la date de naissance dont il est une synthèse, l’Essence.

Il est pur incarnation, il est le premier souffle.

Son énergie va du bas vers le haut, de la “terre” au “ciel”, bref, il est évolutif.

Il décrit donc le courant inverse et complémentaire de l’expression, à savoir la montée, l’incarnation de l’esprit dans la matière, ce qu’il faut élever contrairement à ce qu’il faut incarner pour l’expression.

Pour reprendre l’exemple du 3, un enfant doté d’un CV 3 est né dedans, il est enrobé de 3, c’est sa base et son milieu ; il incarnera le 3 bien mieux que l’expression, il recherchera un travail, un entourage, des conditions de vie typées 3.

Le CV, en tant qu’élément d’origine “terrestre” nous donne des indications analogiques sur la relation à la mère.

Vous pouvez reprendre l’exemple de l’expression (avec le 3) et l’adapter dans la relation à la mère pour le chemin de vie.

Toujours penser à regarder les cases concernées dans l’inclusion, la case de la mère (case 2), la case du nombre obtenu pour le CV et la ou les cases qui contiendraient le CV.

Le CV concerne l’extériorité, le faire mais évolue vers l’intériorité avec le temps.

Le CV tout comme l’expression est triple (actif, passif, neutre: année, jour, mois).

ndv

Le Nombre de Vie :

La suprême synthèse de l’évolution et de l’involution !

Ce nombre représente l’Essence numérologique totale de l’individu dont le thème est établi, c’est dire son importance, malheureusement très sous estimé par rapport à l’expression et au chemin de vie.

A lui seul, il décrira la personne dans les plus grandes lignes ; les textes sur la caractérologie des nombres lui sont donc particulièrement consacrés.

Le courant involutif descend par l’esprit (la tête), le courant évolutif monte de la terre par le corps (le bassin) puis ces deux courants se rencontrent au niveau du cœur (âme).

L’expression et le chemin de vie s’unissent dans le nombre de vie, le nombre de votre cœur !!!

Prenons un cas concret pour affiner tout cela.

Un nombre de vie 11 pourra venir d’un 8+3 ou d’un 7+4 etc…

Gardons le 8+3 pour recourir aux exemples précédents.

Au choix Exp3 CV8 ou Exp8 CV3.

Le 11 nous apprend tout d’abord que le consultant est individualiste mais fusionnel, artiste, guide, marginal etc…avec un fort caractère qui s’affirmera (ou non) avec le temps et qui doit accepter fondamentalement la différence.

Premier cas : Exp3 CV8

Contextuellement ce CV8 nous apporte un milieu où « l’argent et le pouvoir » comptent mais aussi l’ordre ou les ordres ; l’esprit est combatif, législateur, ordonnateur, il travaillera dans les domaines liés à la logistique, la finance, la justice, les lois etc.

Identitairement l’Exp3 sera joviale, amuseuse, sociable, festive et créative…

Synthétiquement, ce 3+8 sera coordinateur, animateur, organisateur et mettra en avant ses propres méthodes avec un souci récréatif et pédagogique; il montera par exemple une société à sa manière et fera la promotion de son savoir faire particulier.

Second cas : Exp8 CV3

Contextuellement, le CV3 amène le relationnel, les amis, la nature, les arts, les enfants, le commerce…

Identitairement, l’Exp8 hiérarchisera les choses leur donnera du poids, de l’utilité voire du sacré en obéissant à des lois.

Au global, synthétiquement, ce 8+3 induira un artiste avec du sens, un prescripteur d’art de vivre attaché aux lois de la nature, un commercial spécial, un routier (avec un semi, fusion oblige) etc…

Ce ne sont que des exemples grossiers vous proposant les subtilités et les différences de l’assemblage d’expressions et CV inversés.

L’intuition est primordiale pour compléter et arranger tout cela à sa propre « sauce ».

Caractérologie du nombre 9

Le nombre 9 dans tous ses états

Rappel :
Un thème numérologique est global, holistique.
La description faite ici, dépeint ce nombre isolément ; pour l’enrichir, il faudra tenir compte naturellement des autres paramètres du thème.
On pourra notamment rapprocher ce nombre de sa case dans l’inclusion afin de voir comment il est aspecté, s’il est contrarié ou vitalisé. Toujours dans l’inclusion, recenser sa présence éventuelle dans les différentes cases.
Cette interprétation est valable pour l’expression, le chemin de vie et particulièrement le nombre de vie.

nombre 9 en numérologie
Le nombre 9

Le nombre 9 représente l’étape finale (s’il en est une) du processus d’évolution.
Au plan strictement spirituel, nous pourrions le rapprocher du principe d’illumination.

Voyons maintenant dans notre monde mélangé et horizontal comment se traduit cet aspect vertical. Voilà l’équation du 9 à résoudre !
Gardons à l’esprit les mots illumination, élévation, grandeur, spiritualité, univers, global et déclinons les dans le quotidien.

Rappelons-nous que ce quotidien est un succédané horizontalisé et matérialiste (mais utile) de son modèle spirituel vertical.

La personne douée du 9 sera donc irrésistiblement attirée par la lumière, tout d’abord au sens direct, l’espace, les astres, une vue dégagée aussi large que possible (elle ne supporte pas les obstacles à la vision) mais également les luminaires en tant qu’objets.
Elle recherchera activement la présence des élites (lumières sociales apparentes) ou à les rejoindre comme partie des grands, des sages, des influents, etc…
Attention toutefois au risque de superficialité des faux semblants, des mondanités, ne pas confondre grandeur et Grandeur.

Le 9 tout comme le 5 n’apprécie guère les limites, quête d’infini et d’illimité oblige !
Il doit donc prendre garde aux excès en tout genre car souvent frôle les extrêmes.
Cependant, à son actif, le recul et la prudence finissent toujours par le ramener à la raison puisque son idéal est l’équilibre au centre de toutes les tendances ; il aime la diversité, il est l’ensemble des couleurs du spectre et non pas une seule en particulier.
Pour atteindre cet équilibre, il aura tendance toutefois à naviguer justement sur l’ensemble du spectre tout en chatouillant les bords…
Son idéalisme farouche s’accompagne d’une forte pensée holistique, ouverte, généreuse, caritative et hypersensible.

Il peut être considéré comme une sorte d’illuminé qui ne le sait pas et qui tenterait d’harmoniser la multiplicité, de réaliser la coexistence des couleurs (la diversité) pour raviver la lumière blanche (l’unité).

Aussi, il peut s’intéresser autant à la religion qu’à la science dure, au global comme au particulier (dans un point de vue général tout de même) et enfin au pragmatique comme au spirituel.
Tout cela est confus en lui mais latent, il devra s’en débrouiller.

Son point de vue préférant très largement regarder de haut, de loin avec un maximum de recul, le quotidien ressort comme une épreuve, les détails l’irritent.

Par ailleurs, 9 = 3×3 ou 32, ce qui en fait un être hypercréatif, fécond, hypersensible, hyper-influençable (conséquence de la sensibilité) et parfois ultra-capricieux, hystérique avec un goût pour le spectaculaire.

Ouvrons une parenthèse pour bien comprendre les étapes 3-6-9 de la création.
L’analogie végétale donne :
3 : émergence > le bourgeon
6 : forme > la fleur
9 : aboutissement > le fruit

L’analogie humaine donne :
3 : l’œuf (fécondé) mais aussi le fœtus formé à 3 mois
6 : le fœtus complet et viable à 6 mois
9 : l’enfant, la naissance

Une grossesse dure 9 mois, le bébé formé à 3, viable à 6 et à 9, il naît.

Le 9 décrit la génération, l’enfantement, la maturité, la fécondité, l’achèvement, la conséquence, la récolte…
Par nature, il offre le paradigme de ce qui échoit à tout niveau comme l’âge mûr par exemple ; l’attrait pour la grandeur, les grands s’oriente aussi vers les personnes âgées (ou plus âgées), les anciens, les grands-parents :
3 > enfants, 6 > parents, 9 > grands-parents.

Après ces différentes approches, j’espère que vous « sentirez » davantage ce nombre dans son ensemble.
Voyons-le maintenant dans des secteurs plus définis.

Psychologie :
Le 9 est solitaire (grand recul oblige) mais sociable, holistique, généreux et élitiste tout en cultivant paradoxalement une forme de sobriété, de prudence voire de réserve (recul encore).
Il chérit les grands espaces, la portée des choses, ressent les climats et ambiances avec beaucoup de fragilité.
Sa sensibilité d’origine spirituelle (pour capter) devient source de dépression quand elle n’est pas utilisée à bon escient ; sans destination, elle est à l’écoute des moindres bobos et variations atmosphériques finissant par générer un parasitage intérieur ; tout comme un poste radio mal réglé entre deux stations, il faut syntoniser juste. Une radio n’est pas conçue pour le bruit de fond.

Son goût prononcé pour les grandes valeurs ou assimilées comme telles, le conduit à vivre des ailleurs plus ou moins transcendants avec, artificiellement, le risque de recourir à des substances les procurant.

L’étranger, les voyages sont irrésistibles, entrant pour une grande part dans ses choix de vie.

Grand cœur charitable, toujours à l’écoute, il inclinera à l’hypocondrie et aux litanies régulières quant à ses propres miasmes.
Son influençabilité induite par trop de sensibilité lui demande des efforts sérieux dans le tri relationnel pour éviter le piège de fréquentations stériles.
Malgré ses fragilités (chaque nombre a les siennes propres), le 9 affiche une attitude altière et solide attirant le respect et la sympathie.

Dans l’enfance, les 9 sont marqués positivement par les grands-parents qui ont, en général, compté dans l’éducation pour compenser une « absence » ou simplement par complicité.
Ils disposent très tôt de ce grand recul, ce détachement qui leur est particulier, là encore, par obligation, suite à des expériences demandant une maturité précoce ou peut-être encore un déracinement par déménagement lointain…

Affectif :
Affectueux, protecteur et bienveillant, le 9 n’est pas sentimental pour autant ; il marche au cœur mais reste réservé, solitaire et toujours plein de recul.
Il est nécessairement attiré par des partenaires typés 9 à savoir, étrangers ou d’une culture différente, « grands », et aussi plus âgés et dans tous les cas des personnes admirables selon ses critères.
Sa mission, son indépendance et ses courants intérieurs diffus doivent être respectés ou partagés pour l’harmonie du couple.

Professionnel :
Le nombre 9 doit trouver une activité indépendante si possible, de meneur avec des perspectives d’évolution, rien de limité en somme, c’est une lumière active.
Basiquement, il est attiré par la médecine, les enfants, le commerce (plutôt international) mais aussi guide, conducteur dans les transports, formateur etc…
Bien évidemment les métiers artistiques tiennent une grande place également ainsi que les sportifs de compétition.
Le 9 ne peut pas rester enfermé dans un bureau avec ce besoin perpétuel de champ libre, d’espace, d’évolution.

Santé :
En tant que véritable cœur et comme tous les cœurs, il marche jour et nuit inlassablement ; il lui faut donc recourir à la marche ou à la randonnée régulièrement pour satisfaire son équilibre (voire à la course à pied).
Ses fragilités se situent à plusieurs niveaux, notamment dans les risques d’addiction car il recherche une forme de transcendance malheureusement parfois artificiellement ; une bonne philosophie de vie et de la spiritualité viendront nourrir ce besoin fondamental et éviter les écueils d’une vaine recherche.
Au plan maladie, l’aspect évolutif à tout prix du 9, touche dans certains cas la prolifération cellulaire et donc le cancer ; là encore, une bonne hygiène de vie et un but à tendance spirituel pallient ce risque.
Secondairement, le 9 touche les organes reproducteurs, sensibles aux maladies psychosomatiques.
Retenons principalement qu’il possède une énergie invraisemblable malgré des inquiétudes erronées sur sa santé.

L’expression 9 représente le « toujours plus haut, plus loin » tout en gardant contact avec le bas et le proche.

Caractérologie du nombre 1, 2, 11, 3, 4, 22, 5, 6, 7, 8

Caractérologie du nombre 8

Le nombre 8 dans tous ses états

Rappel :
Un thème numérologique est global, holistique.
La description faite ici, dépeint ce nombre isolément ; pour l’enrichir, il faudra tenir compte naturellement des autres paramètres du thème.
On pourra notamment rapprocher ce nombre de sa case dans l’inclusion afin de voir comment il est aspecté, s’il est contrarié ou vitalisé. Toujours dans l’inclusion, recenser sa présence éventuelle dans les différentes cases.
Cette interprétation est valable pour l’expression, le chemin de vie et particulièrement le nombre de vie.

nombre 8 en numérologie
Nombre huit (octonaire)

S’il est un nombre mal compris, c’est bien le 8 !

Symboliquement ce nombre représente le libre arbitre, la loi des cycles et l’immortalité.
Détaillons tout ceci et tâchons d’en comprendre les fondements.

Tout d’abord, au niveau numérique, 8=23 , c’est un nombre pair et en tant que tel il figure un équilibre et une opposition. Le 2, pour rappel, sépare (cherche donc la réunion) et définit une démarcation, une droite au niveau géométrique ; au niveau 4 soit 2×2, une deuxième droite définit un plan, une base puis au niveau 8, on passe en 3D avec une troisième droite qui définit cette fois, le cube. Résumé :

2 : concept de séparation et principe de manifestation.
4 : concept de la base, du plan, du cadre ou matérialisation du principe de manifestation.
8 : concept du cube, de la construction ou expression de la manifestation.

Nous pouvons en déduire que le 8 concrétise la loi de manifestation, dans le réel, le pragmatique, la matière, le logique, en vrai, en volume ; il est la loi en ordre de marche, tout ce qui est fait engendre une conséquence logique (karma) d’où la notion de justice rattachée à ce nombre.
Il constitue cet enchaînement logique des causes et des effets et de plus, sa maîtrise, qui amène au résultat « souhaité ».
C’est ce que nous appelons du reste, le pouvoir !

Pour synthétiser, l’octonaire correspond à la Loi en action à laquelle il se soumet car il a compris ; il maîtrise donc sa destinée n’étant plus soumis à aucune autre influence et logiquement a le pouvoir de se réaliser.
Il s’agit bien évidemment d’un point de vue spirituel sur l’origine de ce nombre ; aussi sa transcription dans notre monde plus matériel devient simplement :
besoin de respecter un système de loi (quel qu’il soit), goût du pouvoir tout court, fort sens de la logique et de la bonne marche des choses, épicurisme glouton, goût pour la gravité, le lourd.

Passons à la description pratique.

Dans la plupart des livres, le 8 synonyme de pouvoir est souvent décrit comme un facteur de réussite sociale, un déclencheur d’ambition puissant et autoritaire. C’est un peu vrai quand il s’agit du chemin de vie mais pas toujours. En revanche, dans l’expression, il faudra du temps à la personne qui en est dotée pour exprimer qualitativement les aspects précédents.
Généralement, les 8 ont eu une enfance marquée par une très forte pression éducative, des parents autoritaires ou tout simplement la présence étouffante d’une religion ou d’une doctrine.
L’enfant, effacé et discret, aura recours à un système de valeur rigide pour se dégager de son milieu parental, jusqu’à ce qu’à nouveau, il se libère et se rapproche d’une loi plus souple.
Il cherchera activement à se libérer de ses interdits liés à l’enfance pour enfin exercer ses pleins pouvoirs.
Au départ, le 8 souffre souvent d’un sentiment d’impuissance caractérisé qu’il se refuse à reconnaître, c’est son problème majeur.

Quoi qu’il en soit, le 8 est généreux, courageux, volontaire, combatif, très mais alors très persévérant, ultra-endurant. Il ne rate jamais, il évite purement et simplement de se confronter à un problème qui pourrait lui faire ressentir de l’impuissance.

Sa prise de décision est claire, rapide et lucide, non perturbée par l’émotivité car la logique passe par dessus tout. Son sens de l’ordre est inné que ce soit pour des objets ou des idées, il devra parfois s’assouplir car un peu péremptoire.
Doué du sentiment de justice, il ne supporte pas l’injustice (qui le renvoie à la sienne) et tente de faire respecter la loi qu’il a choisie. Ce justicier naturel devient juge et parti avec les avantages et inconvénients que cela suppose ; il peut être clément comme impitoyable.
L’agressivité est proportionnelle à la capacité de réalisation mais derrière cette façade, se cache beaucoup de gentillesse.
Il ressent un grand besoin d’œuvrer et d’être utile, c’est vital !
Ce qu’il fait doit avoir un impact sur les choses, qu’on se le dise.
Un 8 sans responsabilité, sans utilité, suffoquera lentement.
Son efficacité est redoutable ainsi que son sens de l’humour, eh oui, humour commence par un H.

En tant que maître du karma (voir au début), il est fasciné par la question de la mort, thème qui nourrira ses réflexions, son humour ou même sa profession.

L’expression 8 possède le sens du sacré, l’intégrité et la loyauté et normalement l’honnêteté s’il n’est pas passé du côté sombre 😉 .

Côté affectif
C’est un être sur qui l’on peut compter, loyal, fidèle, sérieux et dans l’intimité un peu autoritaire avec des pointes de rigidité. Par ailleurs sa bonhomie légendaire en fait un compagnon agréable et bon vivant.
Dans les cas extrêmes, on peut retrouver un relationnel sado-maso car le 8 vit dans la croyance (subir ou faire subir).

Côté professionnel
Bien sur les métiers de loi, de la justice à la police, les métiers de l’argent, de l’immobilier, des pompes funèbres.
Mais aussi, des religieux, des chirurgiens, des professionnels du bâtiment, des logisticiens, des sportifs et des artistes.
Au plan artistique justement, comme vu précédemment, le 8 doit avoir un impact, en tant que musicien par exemple, il choisira des instruments à impact ou son jeu sera cet impact ; il peut être également comédien, réalisateur, humoriste etc…

Au plan sportif, son endurance prime, il aime sentir son effort et sa combativité ; néanmoins, le 8 pur est un combattant doué pour l’escrime ou le sabre ( il tranche).

Au plan santé, citons trois mots-clé :
pouvoir > système musculaire
encaisser > système digestif
justice > système immunitaire

En résumé, l’expression 8 est éminemment sympathique et drôle, épicurienne, amicale et solennelle.
Elle doit juste accepter sa fragilité et son impuissance et tout lui sera permis.

Caractérologie du nombre 1, 2, 11, 3, 4, 22, 5, 6, 7, 9

Expression (part 3)

alain kevin dupont expression
exemple alain kevin dupont expression

Analyse

réduction voyelles259= 16/7
somme voyelles11149= 34
valeur voyelles1  19 5 9 3   6 
NOMALAINKEVINDUPONT 
valeur consonnes 3    52  4  54  7  52 
somme consonnes81118= 37
réduction consonnes829= 19/1
     
total voyelles + consonnes192527= 71
total réduit179= 17/8

Ceci étant dit, revenons aux motivations, structures et expressions qui définissent le tempérament du consultant.
Pour pénétrer davantage leur sens, attardons-nous un instant sur la genèse d’un mot.
Le mot est émis par l’ensemble cordes vocales, configuration buccale, langue et bouche.
Tout d’abord, il y a le souffle passant à travers les cordes vocales puis résonnant dans la bouche qui forme le son des voyelles, le son à sa source, qui vient de l’intérieur, c’est l’intérieur qui parle, c’est l’élan profond de l’être !
C’est pourquoi le terme de « motivation » bien qu’un peu réducteur (voire d’aspiration) décrit à peu près correctement l’apport des voyelles.
La motivation exprime donc, les aspirations du sujet, ses motivations profondes, son être et ses intentions, ce qu’il fera passer à travers son action ou sa vie.

La consonne est produite différemment, elle ne possède pas son propre son au départ, il lui faut une voyelle pour exister et se manifeste par l’intervention des dents, de la langue ou des lèvres qui apporte une résonance particulière ; elle est donc passive, a besoin d’être animée par le souffle, elle est structurelle, elle structure le son, d’où le nom « structure ».
Elle correspond au « faire ».
La structure renseigne donc sur la manière d’agir du sujet, sa façon de faire, ce qui le stimule au niveau des actes  et même comment elle paraît ; en effet, la société favorisant peu l’écoute de soi (et donc la prise en compte de sa « motivation »), encourage beaucoup de gens au matérialisme et au paraître et donc la « structure ».
Etre ou paraître, telle est la question !

Quant à l’expression qui représente le global, la totalité du consultant, elle est évidemment  l’union du couple motivation-structure et représente donc son tempérament, son caractère, bref son expression complète.
Prenant en compte l’évolution, l’expression renseigne également sur le potentiel du sujet qu’il révélera graduellement tout au long de sa vie ; il n’en dispose donc pas forcément dès le début de sa vie, mais devra l’épanouir et sera logiquement tenté de le faire.
En général, les gens sentent ce pourquoi ils sont faits mais ne l’écoutent pas, soumis aux pressions sociales diverses, à celles de l’entourage comme s’il s’agissait de rêves d’enfant.
Le rôle du numérologue consiste alors à réveiller ce potentiel et à lui restituer sa priorité.

Décomposons maintenant l’expression qui est constituée des prénoms et du nom.
Le nombre total obtenu pour le nom, ici, de 27/9 soit l’expression du nom de famille qui est appelé nombre héréditaire et l’on comprend pourquoi. Il éclaire donc sur ce que véhicule la famille de génération en génération.
L’expression du prénom, ici de 19/1 est appelé nombre actif et apporte ainsi une part individuelle par rapport à la famille, un élan personnel non négligeable.


Quant à l’apport des autres prénoms qui ne possèdent pas de dénominations propres, il est également essentiel car il renseigne sur des talents particuliers du sujets, son côté créatif, ses activités, en quelque sorte une source d’inspiration alternative ; rappelons-nous des anciennes traditions qui consistaient à mettre les prénoms des aïeux comme prénoms secondaires et ainsi créaient un lien spécial avec ces mêmes aïeux. Aujourd’hui cette tradition se veut obsolète et pourtant quand on gratte un peu, on s’aperçoit que ces prénoms ont toujours un lien avec les ascendants familiaux.
Nous parlerons ultérieurement des initiales et du nombre de lettres de l’ensemble dénominatif du sujet qui jouent un rôle capital.

Expression partie 1, expression partie 2

Expression (part 2)

alain kevin dupont expression
exemple alain kevin dupont expression

Terminologie

réduction voyelles259= 16/7
somme voyelles11149= 34
valeur voyelles1  19 5 9 3   6 
NOMALAINKEVINDUPONT 
valeur consonnes 3    52  4  54  7  52 
somme consonnes81118= 37
réduction consonnes829= 19/1
     
total voyelles + consonnes192527= 71
total réduit179= 17/8

Passons à la terminologie maintenant.
Communément, le nombre obtenu pour les voyelles porte le doux nom d’élan spirituel ce qui  lui confère aussitôt clarté et pragmatisme dans la destination.
Je lui préfère donc le mot « motivation » (qui existait dans une terminologie oubliée) qui permet de mieux intégrer sa signification.
Dans notre exemple, Alain possède une motivation 34 à la base et en réduction 16/7 soit une motivation 7 (pour les débutants).
Concernant les consonnes maintenant, on trouve également dans la terminologie en vigueur l’abject « moi intime » ou encore « réalisation » (qui porte le même nom qu’un cycle, c’est pratique) que j’ai rebaptisé en « structure » ; nous verrons pourquoi plus loin.
Alain a donc une structure 37 puis par réduction 19/1 soit une structure 1.

Quant au résultat, il fait l’unanimité et répond au nom d’expression, qui d’ailleurs lui correspond à merveille.
Pour Alain, expression 71 puis 17/8, soit expression 8.

Pour apprendre, il vaut mieux utiliser les nombres réduits beaucoup plus simples à intégrer mais à terme, retenons les nombres sources qui sont les véritables nombres de la personnalité.
Dans notre exemple, une expression 8 venant d’un 17 décrira très correctement Alain, néanmoins un 8 venant d’un 71 apportera des différences significatives sachant que c’est un 71 avant d’être un 8.
D’ailleurs, vous ne trouverez pas dans la littérature numérologique actuelle d’explications sérieuses sur ce qu’on appelle les sous-nombres comme le 71 par exemple. On se demande…
Vous trouverez tout au plus les descriptions des 22 premiers nombres grâce à l’apport providentiel des arcanes majeurs du tarot.
Pour comprendre les sous-nombres et donc les nombres, il faut comprendre leur génération et leurs relations, ce qui nous ramène à une culture d’un autre niveau, qui ne fait pas l’objet de la « vulgarisation » de ce blog.

Revenons à nos moutons (et ils sont nombreux) !
Tâchons de pénétrer le sens de ces calculs afin, entre autre, de les valider ; ce n’est pas le tout d’apprendre la Numérologie, encore faut-il vérifier la pertinence de ce qu’elle propose.

« Au comment était le Verbe et le Verbe s’est fait chair » voire très cher même oups.

Je ne vais pas faire d’exégèse ici, c’est simplement une phrase introductive.
Tout est vibration, après c’est une question de fréquence ; partons de la lumière puis abaissons la fréquence, nous obtenons très grossièrement ceci:
Lumière > son > gaz > liquide > solide
Le verbe s’est fait chair !

Prenons l’eau comme exemple, à l’état gazeux invisible, elle devient liquide en abaissant sa température et donc sa fréquence puis solide (glace). La matière vibre très lentement.
Du sable posé sur une plaque vibrant à une fréquence donnée, se répartit géométriquement en figures simples. Un scientifique du 18 ème (Ernst Chladni) avait trouvé une combinaison de fréquences telle que le sable « reproduisait » le squelette d’un animal primitif.
Le son génère la forme (Cymatique).

Le nombre préexiste, il est lumière, immanent mais devient visible par son habit, son corps: le chiffre.
La lettre était chiffre puis s’est commuée en lettre, pour ne garder en apparence que sa représentativité sonore.
Dès lors, nous comprenons que nombre et lettre puissent être vibration et qu’ainsi ils génèrent, émettent voire président à certaines choses…
Tout ceci aurait besoin d’être étayé davantage mais encore faudrait-il y consacrer un blog particulier aussi je vous encourage à lire des ouvrages traitant de la question.

Expression partie 1, expression partie 3