Archives par étiquette : interprétation

Le Nombre de Vie

The Nombre !

Consacrons un article à ce nombre car il n’est pas considéré comme il le mériterait c’est-à dire Essentiel.

J’en ai déjà parlé à de nombreuses reprises mais il est bon d’y revenir.

Le Nombre de Vie (NdV) est la synthèse la plus parfaite et la plus aboutie du thème numérologique puisque il représente la somme de l’Expression et du Chemin de Vie. Il porte des noms divers et variés selon les numérologues.

Nombre de Vie
Nombre de Vie (cliquez sur l’image pour l’avoir en grand format)

Calcul :

Pour ne pas faire n’importe quoi, il faut ajouter les nombres purs soit bruts de l’Expression et du CV, ce qui nous donne : 71 (expression) + 1998 (CV brut) = 2069 = 17/8

Vous pouvez recourir au logiciel Mirieur si besoin. Pour les interpréter, reportez-vous à la caractérologie des nombres, particulièrement adaptée.

En conséquence, quand une personne vous demande naïvement quel est son nombre, si vous désirez répondre à cette question simpliste, il suffit de lui donner son Nombre de Vie ; c’est la réponse la plus évidente et logique.

Néanmoins, dans la vulgarisation et la mode numérologique, d’autres vedettes s’invitent tels les maîtres-nombres et surtout, le Chemin de Vie, la star !

Il faut dire qu’il est bien pratique, facile à calculer contrairement à l’Expression.

Le CV est indéniablement un poste-clé du thème mais il est loin de tout expliquer et surtout, il est partiel ; ceci est un point important.

Toujours dans la vulgarisation, l’analyse numérologique est fragmentée, on étudie les éléments de la date de naissance d’un côté comme le CV par exemple et de l’autre, ce qui vient des lettres. C’est, à mon humble avis, un non-sens, une erreur malheureusement galvaudée.

Pour simplifier mon propos, c’est comme décrire une personne par son côté droit puis par le gauche ou encore par la tête puis les jambes ; une personne et un thème forment un ensemble, une synergie de nombres différents mais inséparables.

Donc, si vous analysez un CV, demandez-vous (après l’avoir dépeint) ce qu’en pense l’Expression. La réponse tient dans l’essence des deux soit la somme soit encore le NdV. Inversement, vous analysez l’Expression, demandez-vous ce qu’en fait le CV. Même réponse, le Nombre de Vie !

Le Nombre de Vie est l’ultime synthèse, le nombre qui résume tout si l’on ne doit en retenir qu’un.

Pour vous aider dans cette approche, vous pouvez consulter l’article suivant qui traite de ces questions.

D’une manière générale, dans la démarche analytique d’un thème, dès que vous vous intéressez à un nombre qui provient de la date de naissance, vous devez ajouter ensuite l’Expression (synthèse des lettres) pour obtenir le résultat complet. Pareillement, quand vous étudiez un nombre provenant des lettres, ajoutez ensuite le CV (synthèse de la date de naissance) afin de comprendre la réaction du sujet à ce nombre. L’un ne marche pas sans l’autre, la tête et les jambes en quelque sorte, c’est le principe de la réaction abordé dans l’article “Clé d’interprétation de l’AP” ou encore celui-là “Clé d’interprétation de l’inclusion“.

Revenons au Nombre de Vie.

Concrètement, une personne qui possède un CV1 vous consulte ; naturellement, vous lui délivrez les mots suivants : dynamisme, autonomie, leadership, autorité etc. Si maintenant, cette même personne dispose d’une Exp3 alors son NdV fait 4, contrariant quelque peu l’impulsivité et le festif du 3 et du 1. La personne sera globalement plus mesurée, plus progressive et mettra l’accent sur des valeurs sures, la sécurité, et parfois l’administration par exemple. C’est un exemple caricatural, j’en conviens. Mais passer à côté du Nombre de Vie revient à passer à côté de l’interprétation.

Le Nombre de Vie éclairera toujours la réponse réelle, la réaction entre l’Exp et le CV.

C’est le minimum et le réflexe à adopter, la prise en compte de ce nombre est incontournable !

Lettre L en numérologie

Lettre L valeur 12/3

La lettre L, douzième lettre de l’alphabet, a pour avantage indéniable de ne s’appuyer que sur une seule origine de même rang dans l’alphabet hébraïque, la lettre Lamed.

En tant que rang 12, elle porte déjà les attributs de ce nombre et forcément du 3 mais nuancé.

Le Lamed, graphiquement et symboliquement représente l’aiguillon à bœufs et signifie par ailleurs, l’enseignement, l’apprentissage dans une notion de verticalité ; les anciens y voient plus généralement le chemin de l’évolution (vers le haut), d’où les ailes (L), la miséricorde, l’étude, la méditation et l’oubli de soi au profit notamment, des autres. C’est une lettre initiatique.

lettre lamed
Lettre Lamed

L’aspect transmission, enseignement, savoir, étude se retrouve aisément dans les mots Livres, Littérature, Langage, Lexique, Loquace, Labile, Lèvre, Langue, Luette, Larynx, Liturgie, Louer (sens adorer)… Il faut regarder ces mots dans le sens de l’apprentissage, de l’élévation et non pas au sens fonctionnel comme la parole par exemple qui vient du P et donc de la lettre Peh hébraïque que l’on décrira ultérieurement.

La notion « aérienne » du Lamed, quant à elle, s’illustre par l’aiLe, Léger, et plus verticalement, Lumière, Lueur, Lustrer etc.

Pour en revenir à l’aiguillon, objet qui compte plusieurs acceptions comme pousser les animaux ou les retenir, il faut également le considérer dans un sens directionnel, de l’avancement. Il peut aussi se résumer en : unir, attacher, frapper, ce qui a donné, Liberté, Lier, Licol, Lasso, Longe, Laisse, Lapider, Ligne, Longitude, Latitude et pour désigner les objets (ou les attacher à la description), les démonstratifs, Le, La, Les, les pronoms, iL, eLLe, Lui, Leur etc.

tarot la justice
La Justice

Ce type de Lien est confirmé par la maison astrologique associée, la maison VII, chère aux associations, contrats et mariages.

L’apport de l’arcane de tarot afférent, la Justice se précise dans les mots, Loi, Légitime, Légal mais aussi dans le poids des mesures du signe rattaché, la balance avec du Lourd.

Pour achever la série des influences originelles et descriptives du L, le rang 12, signe de la volonté (les 12 signes du zodiaque sont 12 modes de volonté) apporte son sens de volonté sacrificielle (initiatique) inhérent à tout chemin d’évolution évoquant les mots Lutte, Labeur, Larme et la probable culpabilité du « tu gagneras ton pain à la sueur de ton front ». Il s’agit bien évidemment ici d’un écueil interprétatif dû à surcroît de prosélytisme religieux.

Résumé

Le L dote de détermination, de soif d’apprendre, d’évolution, d’un sens social qualitatif, du Lien (au sens noble), de capacités artistiques. Le sens de la morale et du bien est fortement prononcé voire parfois excessif, avec le besoin « apparent » de faire passer les autres avant soi, apparent car mu par ce réel besoin mais aussi par le fait de le faire constater comme abnégation obligatoire avec la difficulté de se faire plaisir dûment affichée.

Pour finir, sens du sacré et de la justice (immanente) mais pas nécessairement religieux. Il est important de valoriser la déculpabilisation et cultivant davantage « d’égoïsme », par le créatif notamment.

Excursion

Un passage d’L, implique souvent et logiquement un décollage, un changement d’univers, une élévation avec abandon d’anciens schémas de vie (au sens positif) dans une implication légale à savoir des démarches administratives. Par ailleurs, ce sens de l’élévation ou de l’évolution s’accompagne d’un désir d’apprentissage donc de stages, formations, études et de nouveaux contacts humains de qualité et durables. L’artistique et les envolées créatives sont bien sûr à l’honneur, à la mesure de chacun(e).

Le L (toujours regarder dans quel prénom ou nom il se situe) indique presque toujours une sorte de rupture avec un passé, un changement de paradigme, désiré, librement consenti et à la volonté déterminée.

Corporellement, la zone de la gorge et du cou est éventuellement sollicitée, le plus important étant de gérer le stress et la culpabilité et donc les somatisations.

Les activités, personnes, objets et symboles commençant par un L sont évidemment concernés durant l’occurrence de cette lettre.

Lettre S, lettre B

Les maisons astrologiques en numérologie

Le cycle des maisons astrologiques

C’est un cycle annuel qui démarre à l’anniversaire et qui dépend donc de l’âge, pour connaître le vôtre reportez-vous au tableau ci-dessous ou au logiciel Mirieur.

maison astrologique

Son importance très significative fait douter certains numérologues sur la période couverte par l’année personnelle.

Ces cycles donnent des indications pertinentes sur des secteurs ciblés opérant dans l’année.

La signification des maisons reprend les mêmes bases qu’en astrologie, toutefois, eu égard à l’ancienneté de celles-ci (peu remises en question), j’ai rajouté les différences subtiles observées en numérologie, plus douces et modérées.

Maison I

astrologie : point de vue moral et physique, le caractère, les aptitudes, les dispositions intellectuelles, morales et sentimentales ; le tempérament, la vitalité, la durée de vie.

Santé : la tête, les yeux, les dents et la bouche

numérologie : commencement, l’initiative, le moi, l’énergie, la volonté, la pulsion de vie, la relation au masculin, au père, au fils.

Maison II

astrologie : le matériel, l’argent, les biens, les gains dus au travail, l’habileté manuelle, le savoir faire, le milieu professionnel.

Santé : problèmes lymphatiques, gorge, poumons

numérologie : abondance-manque, les besoins, les acquisitions, la relation à l’argent, la relation au féminin, à la mère, à la fille.

Maison III

astrologie : les frères, les sœurs, les collatéraux, les voisins, toutes les relations avec lesquelles on ne vit pas ; l’instruction, le savoir, les sympathies et antipathies, les écrits, les papiers, le courrier etc.

santé : bras, mains, épaules, bas de la gorge.

Numérologie : les créations, récréations, les loisirs, le démarrage d’une activité, la paperasse, les petits déplacements, le relationnel, les contacts.

Maison IV

astrologie : le père et la mère, l’influence des anciens, l’hérédité, les legs, le nom et le foyer.

Santé : estomac, bronches, poumons, hérédité

numérologie : le foyer, la maison, le lieu de vie (professionnel également), les parents et grands-parents, la mort (symbole), le nom (patronyme), l’ancrage et le travail.

Maison V

astrologie : les propres enfants, les plaisirs, les instincts, les jouissances des sens, le bonheur, l’honneur, l’éducation (des enfants).

Santé : cœur, estomac et dos

numérologie : les rencontres, les nouvelles expériences, le changement de rythme, les excès, la fuite, l’information et la communication et les liens.

Maison VI

astrologie : la vie domestique, les services, la servitude, les groupes, la famille éloignée, les questions de santé, les auxiliaires (assistants), les animaux domestiques.

Santé : la maladie en elle-même, la vieillesse, la nutrition et les reins.

Numérologie : les obligations immédiates, les habitudes domestiques à revoir, la zone de confort, le bien-être, le service, les groupes, la famille en tant qu’esprit de groupe, les animaux.

Maison VII

astrologie : la relation entre complémentaires ou opposés, le mariage, les associations, les contrats, les procès, amour-haine, rupture etc.

santé : reins, organes génitaux internes, vessie, intestin.

Numérologie : mariage des contraires, donc mariage, association, contrat, signature et l’inverse.

Maison VIII

astrologie : tout ce qui touche à la mort, hérédité, héritage, tristesse, fin de vie ; évolution, destin.

Santé : colonne vertébrale, rectum, organes génitaux externes.

Numérologie : le thème de la mort, le processus de transformation (évolution), les affaires, l’argent, la justice (procès), la loi, l’administration, la sexualité, la morale et les gens en rapport avec ces domaines.

Maison IX

astrologie : religion, philosophie, foi, la spiritualité, les voyages par delà les mers, l’art, la réputation.

Santé : cuisse et hanches

numérologie : spiritualité, évolution, création, philosophie mais aussi le détachement naturel ou conseillé (voire parfois) forcé, l’éloignement volontaire ou involontaire de gens ou de choses, la fin, la conclusion, l’étranger.

Maison X

astrologie : la situation sociale avec ses réalisations, ses acquis, sa position, sa fortune.

Santé : genoux et autour.

Numérologie : situation sociale, profession, situation générale, évolution sociale personnelle, ambition, les changements de vie. Pour les femmes, signifie également le mariage.

Maison XI

astrologie : altruisme, entraide, collaboration, fruits du travail, aide en tout genre, les appuis, le dévouement.

Santé : entre les genoux et les chevilles.

Numérologie : les projets, les espoirs, les rêves, les utopies, la spiritualité, les aides et appuis, la fraternité et l’inverse.

Maison XII

Important : la description de cette maison en astrologie est catastrophique et, en numérologie sensiblement différente, heureusement !

astrologie : les problèmes en tout genre, les tromperies, mensonges, les ennemis, la maladie, l’exil, la prison, l’hôpital, la dépression etc.

santé : pied et orteils

numérologie : entrée dans un important système soit l’administration par elle-même ou un hôpital par exemple pour un travail, un accouchement ou un petit bobo ; engagement dans un contrat à long terme, un crédit immobilier, engagement formel, les choses cachées donc l’occulte.

Méthode d’interprétation inclusion

inclusion

L’inclusion est un des éléments les plus ardus de l’interprétation en numérologie au point que certaines personnes se sentent démunies face à elle, et on les comprend.

Voici donc quelques conseils qui, j’espère, éclaireront le sujet et faciliterons votre intégration de ce joyau.

J’ai ainsi créé une liste pour vous guider dans cette tâche ; parcourez-la et n’en retenez que ce qui vous convient, chacun(e) selon son rythme. Cette liste est présentée par ordre d’approfondissement, il n’est pas utile pour autant de tout faire et de tout comprendre, elle vous indique simplement un chemin, une méthode voire une direction pour vos recherches.

1 Tout d’abord, prenez votre temps, respirez puis observez l’inclusion. Laissez-la infuser en vous sans réflexion, n’oubliez pas que la numérologie est aussi un support de perception et d’intuition.

Que ressentez-vous face à ce petit tableau plein de nombres ?

2 Y a t-il une prédominance des nombres pairs ou impairs ? Ce qui est déjà une indication du type d’énergie valorisé (yin ou yang).

3 Un nombre se répète t-il dans plusieurs cases ?

Si oui, faites la somme des « cases » dans lesquelles il est présent, c’est un autre bon indicateur.

Ex : 4 en 1 (dans la case 1) et 4 en 5 donnent finalement un 4 en rapport avec le 6, dont le domaine fera l’objet d’un travail ou du travail (c’est la même chose).

4 Y a t-il des zéros, un ou plusieurs ?

Si c’est le cas, détachez-vous du pseudo aspect dit « karmique ». S’il y en a plusieurs, comme précédemment faites la somme des « cases » où il est présent. Le ou les zéros définissent un domaine particulier, un véritable talent, dans lequel le chemin de vie officiera particulièrement.

5 interprétez chaque case qualitativement. Vous pouvez vous aider de l’interprétation schématique de l’inclusion.

Pour les plus avancés(es)

6 Prenez le nombre de l’Expression :

quel nombre occupe sa propre case ?

Ex : exp 3, regardez quel nombre est dans la case 3 et en déduire les affinités et conflits.

Est-il par ailleurs dans une ou plusieurs cases ?

Ex : s’il est dans la case 4 par exemple, l’expression se fera dans les domaines du 4 et sera peut-être un peu retardée (c’est juste une piste, à vous de fouiller).

Vous pouvez regarder également la structure et la motivation de la même façon.

7 Même chose avec le chemin de vie.

8 Rapprochez la case 1 de l’expression, ces deux nombres parlent du père et de la relation au père.

9 Même chose avec la case 2 et le chemin de vie : la mère.

10 Utilisez les clés d’interprétation de l’inclusion pour comprendre les ressources déployées, ainsi que la diagonale d’évolution.

Pour celles et ceux qui n’ont pas froids aux yeux et qui veulent devenir fous…

11 Suivez un nombre dans tout le thème.

Ex : exp3 > voir case 3 > 4 en 3 (par exemple).

Repérez s’il y a des 4 dans le thème, quel que soit l’endroit, ils favoriseront l’expression.

Repérez s’il y a des 3 dans le thème, quel que soit l’endroit, ils favoriseront la structuration.

Qu’y a t-il dans la case 4 ? puis suivre ce nombre et ainsi de suite.

Vous pouvez suivre le nombre du CV mais aussi n’importe quel nombre du moment qu’il est présent.

Clé d’interprétation inclusion 2

cle interpretation

Intéressons-nous maintenant à la diagonale 1, 5, 9 de l’inclusion classique.

Cette diagonale est celle de l’évolution du sujet.

– Le nombre 1 étant le point de départ de la numération, la case 1 décrit l’énergie du commencement en toute chose, de l’enfance, du démarrage…

Le nombre de la case 1 couvre donc la période du premier cycle du plan de vie (mois de naissance), cycle dit « formatif ».

– Le nombre 5 étant le LIEN entre l’avant et l’après, le tournant, l’expansion, le milieu, la case 5 décrit l’énergie du développement, du pivot après le démarrage et avant toute conclusion. Le nombre contenu dans la case 5 couvre ainsi la période du second cycle du plan de vie (jour de naissance), cycle dit « productif ».

– Le nombre 9 figurant le terme, l’échéance, l’arrivée, l’accouchement, la case 9 décrit l’énergie de l’achèvement, de « comment on termine » toute chose. Le nombre contenu dans la case 9 couvre alors la période du dernier cycle du plan de vie (année de naissance), cycle appelé « la moisson ».

Cette diagonale de l’évolution se superpose donc parfaitement aux trois cycles du plan de vie.

Par ailleurs, notez que nous vivons une journée comme nous vivons notre vie ; la diagonale nous parle conséquemment de chaque jour, du matin, du milieu de journée et du soir.

Il en va de même pour une action, pour tout instant avec un début, un développement et une conclusion.

Une journée, un instant sont le miroir de notre vie !

En opérant des ajustements sur le vécu d’une simple journée par le recours aux prises de conscience, au travail intérieur, nous affectons positivement notre vie toute entière.

Prenons un exemple : avec 5 en case 1, 4 en case 5 et 3 en case 9

Inclusion

 

5

  

Matin, enfance, démarrage d’un projet etc.

 

4

 

Milieu de journée, âge adulte, développement du projet etc.

  

3

Soir, maturité, achèvement du projet

Énergie rapide le matin, passage à l’acte facile, fluidité et impulsivité.

Plus tard, énergie lente, vérificatrice, de consolidation, application, vérification

Puis joie, enthousiasme, créativité, dispersion, manque de concentration etc.

Dans ce cas de figure et dans une optique évolutive, si la personne parvient à se poser au démarrage avec sérénité, la nouvelle dynamique obtenue s’établit durablement, à tout moment de la vie, à toute action, ad vitam æternam.

L’intérêt de cette diagonale est donc multiple ; elle permet en premier lieu de bien comprendre son thème ou celui du consultant puis secondairement, elle offre l’opportunité d’optimiser ses actions, son vécu aux moments concernés, que ce soit dans une journée ou dans la vie, tout en tenant compte des vibrations présentes, en les intégrant plutôt que de culpabiliser.

Si l’on sait, à titre d’exemple, que l’on se trouve dans une période « gouvernée » par le 4, rien ne sert de s’énerver, on possède dorénavant le mode d’emploi en toute tranquillité.

A terme, cette diagonale nous ouvre une fenêtre sur notre croissance personnelle en nous montrant si ou comment, nous avons dépassé certaines énergies « bloquantes » et donc les croyances associées. Toujours avec notre exemple d’une énergie 4 (je n’ai rien contre le 4 😉 ), si l’on observe que les périodes gérées par ce nombre se fluidifient, alors c’est gagné, c’est une victoire personnelle !

Le changement intérieur est consommé, les anciens schémas sont devenus obsolètes.

D’ailleurs, les moments se répètent jusqu’à ce que nous ayons compris, jusqu’au vécu de l’instant présent !

Clé interprétation de l’inclusion 1